Explorez les mots-clés

fifa

Politique, société

Un polar? Non, le récit de journalistes d’investigation …

Alertée par la manchette du journal que l’on trouve vendu en caissettes, j’ai voulu en savoir davantage. L’article est réservé aux abonnés, il vaut la peine de le lire tant on se délecte de ce qui semble avéré et pas.
En fait, on ne sait plus bien ce qui ressort de l’inventivité de journalistes avides de scoops et de réalités que tous les pays partagent avec leurs services de renseignements respectifs.
Sauf que certains sont bien plus médiatisés que d’autres, allez savoir pourquoi…
En l’occurrence, que ce qui nous est rapporté là soit vrai ou non, tant de constructions y figurent et d’hypothèses aussi, que rien n’indique quoi que ce soit de totalement fiable.
On est dans l’imaginaire mêlé à une réalité présentée telle et on devrait y adhérer. En vertu de quoi, mystère, le fait est que si l’article est paru et qu’il fait la une de l’édition du week-end de la Tribune de Genève, ce n’est pas pour la galerie. C’est pour le tout public.
L’article est long, il renvoie à l’affaire Skripal mais pas seulement car un peu tout y est, en somme. Il serait temps qu’on réalise qui sont ces Russes, décidément pas comme les autres…
Va-t-on enfin comprendre qu’ils nous menacent?

Politique

JOJ à Lausanne en 2020, « parler aux jeunes »…

La joie est de mise et il y a de quoi. Lausanne vient d’être choisie, ce vendredi 31 juillet, pour organiser les Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) en 2020.
L’idée de créer des JO pour la jeunesse remonte à 1998 mais n’a pu être validée qu’en 2007. 
Il est heureux de constater le souci de Jacques Rogge de parler aux jeunes alors que c’est certainement dans ce sens que le président russe avait prononcé cette phrase qui, selon un tweet adressé à Darius Rochebin, aurait fait le buzz mondial.
Si certains ont carrément ridiculisé le président russe alors qu’il déclarait que ce serait à des gens comme Sepp Blatter que le Prix Nobel devrait être remis, c’est dire leur aptitude à vouloir comprendre le rapport qu’entretient Vladimir Poutine au sport.
Mais quand l’aveuglement commande, quand on ne veut plus voir, de cette discipline, que ses dérives financières et non pas ce qu’elle apporte de positif et de constructif à maints égards, il va de soi que la cible était toute trouvée. 
Voici, à lire, pour qui ne s’en souviendrait plus:
http://www.purepeople.com/article/vladimir-poutine-tres-emu-aux-obseques-de-son-ex-prof-de-judo_a126127/1

Non classé

Platini-Blatter, match nul?

La nature humaine n’a pas fini de surprendre et tant mieux.
On sait l’énergie mise pas Michel Platini pour évincer Sepp Blatter de la présidence de la FIFA.
On l’aurait même entendu dire qu’il allait le tuer.* Certes, c’est une expression mais tout de même…
Ce soir, la nouvelle est tombée, Sepp Blatter a été réélu.
A voir la photo ci-dessus, on cherche l’arme du crime entre les mains qui se serrent.
Les sourires ne semblent pas de circonstance, pas davantage, les regards échangés.
L’intensité de cet instant n’a rien du leurre.
Et l’oeil du photographe qui l’a saisi ne s’y est pas trompé.
 http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Sepp-blatter-reelu-a-la-presidence-de-la-fifa/562598
*http://actu.orange.fr/video/zapping-actu/platini-sur-blatter-je-vais-le-tuer-lagardere-active_CNT000000aAMRU.html