Explorez les mots-clés

humanitaire

Politique, société

Après les porcs, les démons…

Après les Weinstein et autres supposés harceleurs ou violeurs, tels ce célèbre islamologue, pour l’heure encore maintenu en prison, voici que des humanitaires sont, eux aussi concernés.
A vrai dire, les agissements de certains d’entre eux étaient sus mais le plus souvent tus.
Quelque chose est sérieusement en train de changer dans le regard porté sur les relations entre hommes et femmes.
On peut, bien sûr estimer cela positif au regard des souffrances infligées par toutes sortes d’abus des premiers sur les secondes.
Dans ce sens, surtout, ne regrettons pas qu’enfin soit reconnu le mal imposé par autant d’agressions.
Ce qui laisse malgré tout un peu perplexe est la manière avec laquelle tant de comportements masculins sont soudain exposés au public.
Car les effets produits par de telles mises en avant médiatiques sont loin d’être anecdotiques tant les dégâts causés à la personne, à ses proches et, en l’occurrence, aux ONG sont conséquents.
A se demander quel sera le bénéfice pour les unes et pour les autres, à poursuivre ainsi cette traque médiatique de l’homme…

Politique

La Suisse en aide à l’est de l’Ukraine

Depuis décembre 2013, près de 150 sujets de ce blog ont été consacrés à ce qui s’est d’abord appelé crise ukrainienne avant de devenir guerre en Ukraine.
La Suisse, l’an dernier, a eu un rôle essentiel à jouer dès lors qu’elle présidait l’OSCE et célébrait également le bicentenaire de ses relations diplomatiques avec la Russie.
Certains événements prévus dans ce cadre ont été maintenus quand d’autres ont été annulés. On se rappellera, entre autre, la visite prévue du président de la Chambre basse du Parlement russe, Sergueï Naryshkine que son homologue suisse, Ruedi Lustenberger a jugé bon d’annuler:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/15/suisse-russie-l-insulte.html
Heureusement, l’interview qu’avait sollicitée Darius Rochebin du Président de la Douma avait un peu sauvé la mise:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/10/02/un-temps-fort-du-journalisme.html
Or voici que ce 15 mai, le site officiel de la Confédération Helvétique annonce que la Suisse a envoyé un convoi humanitaire à destination de l’est de l’Ukraine:
https://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=57284
Cette initiative est heureuse pour les populations concernées, bien sûr.
Mais elle l’est aussi pour la Suisse qui renoue ainsi avec sa neutralité un peu mise à mal jusque là par certaines décisions prises.

Politique

Ukraine, découverte inédite

L’Ukraine a reconnu que le convoi humanitaire envoyé par la Russie en aide aux populations du Donbass dans l’est du pays était bel et bien…de l’aide humanitaire.
Depuis le temps que dure ce très mauvais feuilleton, on aura tout lu. Surtout la haute considération que l’Occident porte à la Russie.
Soupçonner tout et son contraire à propos de ce convoi est vraiment prendre les responsables russes pour des abrutis finis.
Comme s’ils n’avaient pas anticipé le raisonnement occidental. Comme s’il allaient entrer dans une telle tartufferie alors que des vies sont en jeu sinon déjà disparues.
Le comportement de Kiev et de ses alliés américano-européens bafoue tout sens de la dignité humaine.
Après cela, ces mêmes cyniques osent donner des leçons de morale et de bonne conduite au reste du monde?
Aucun cirque n’engagerait de tels pantins…
 
http://fr.ria.ru/presse_russe/20140818/202175712.html
http://www.20minutes.fr/monde/1427487-russie-prete-envoyer-convoi-humanitaire-ukraine http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140812trib000844109/un-convoi-humanitaire-russe-en-ukraine-sans-escorte-militaire-une-couverture-fabius.html