Explorez les mots-clés

israël

Histoire, Politique, Religions, société

La paix, telle une prière

A la paix, on y croit ou pas.
Tout comme à Dieu, invoqué par cette femme qui a marché, avec des milliers d’autres, israéliennes et palestiniennes, à travers Israël et la Cisjordanie occupée.
Le lien à cet article indiqué ci-dessus m’a été envoyé par une personne qui suit ce blog et souhaite rester anonyme. 
Certes, aspirer à la paix n’est pas le propre des femmes.
Et le nombre de personnalités de tous horizons qui se sont jointes au  mouvement initié par l’association Women Wage Peace le prouve. 
Aussi, bien consciente que les intérêts d’autant de puissances font souvent peu cas de pareille mobilisation, il n’est jamais vain de s’en faire le relai.
Et encore moins vain de respecter et d’honorer pareille action.

Politique, Religions

Laïcité

La polémique avait agité la tweetospère en février 2015:
http://www.europe-israel.org/2015/02/scandaleux-derapage-de-cambadelis-qui-ose-comparer-les-juifs-de-france-et-israel-aux-musulmans-et-daesh/
Quelques jours plus tard, le même Jean-Christophe Cambadélis en rajoutait, cette fois, sur les Chrétiens:
http://www.christianophobie.fr/breves/pour-cambadelis-les-chretiens-ca-nexiste-meme-pas#.V2PFtDdhkWs
Sur le modèle de l’identité heureuse d’Alain Juppé, la laïcité heureuse serait-elle concevable?
 
A suivre…

Politique

Le « Y’en a marre » de Pascal Boniface

Un échange animé de plus de soixante-dix commentaires s’est développé sous un précédent sujet de ce blog:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/27/bible-coran.html
Comme les intervenants se sont éloignés du propos à traiter pour viser peu à peu la problématique israélo-palestinienne, voici un point de vue qui exprime la lassitude à l’égard d’attitudes et de postures prises à cet égard.
Au-delà de l’anaphore qui caractérise le propos de Pascal Boniface, c’est la mise en avant de contradictions qui est à retenir. 
Car ce sont elles qui enveniment le plus souvent les débats. Le deux poids deux mesures passe, en effet, souvent mal et l’entretenir n’est source que de nouveaux conflits.
Ce géopolitologue français dirige l’Institut de recherches internationales et stratégiques, IRIS.
C’est sur le site de cet Institut qu’est paru l’article, le 19 octobre 2015:
http://www.iris-france.org/64766-yen-a-marre/

Politique, Religions

Entre Sunnites et Chiites, les autres…

Ali Mohammed al-Nimr devrait être décapité, crucifié et exposé en public jusqu’au pourrissement complet de ses chairs.
Pour avoir protesté contre la monarchie sunnite, ce Chiite avait été arrêté en 2012. Il avait 17 ans et était le neveu du Cheikh al-Nimr, haut dignitaire chiite qui s’en était pris, lui aussi, à la monarchie et avait été condamné à mort en 2014.
Ces tensions entre Sunnites et Chiites, ce n’est pas la tragédie du Hajj, survenue ce 24 septembre, qui va contribuer à les apaiser.
Ajoutées à celles qui concernent la Syrie et les accords conclus au sujet du nucléaire iranien, autant dire que la situation reste tendue sinon potentiellement explosive.
Un article, paru en juillet dernier, analysait le jeu d’alliances sinon de mésalliances entre Israël, Etats-Unis, Iran et Arabie Saoudite.
http://www.i24news.tv/fr/opinions/79996-150728-analyse-arabie-ou-iran-ou-les-interets-d-israel-sont-ils-le-mieux-garantis
L’approche vaut ce qu’elle vaut, compte tenu de l’évolution des événements. Elle n’en est pas moins intéressante pour autant et surtout si on la compare avec cet autre point de vue, lui, plus récent:
http://www.i24news.tv/fr/opinions/86831-150925-israel-se-tire-t-il-une-balle-dans-le-pied-au-sujet-de-la-syrie-et-de-jerusalem-analyse

Culture

« Le Procès » entre Israël et Allemagne

L’histoire des manuscrits de Kafka aurait dû ne pas ressembler à celle qui leur arrive.
Car l’écrivain avait indiqué à son ami Max Brod -auquel il avait remis ses dispositions testamentaires- qu’il souhaitait que l’ensemble de son oeuvre soit brûlée.
Or Brod n’a pas suivi la volonté de Kafka.
Ainsi a-t-il à son tour et à sa mort, légué cet héritage à sa secrétaire.
Avant de mourir en 2007, celle-ci avait vendu quelques pièces dont le manuscrit du Procès que l’Allemagne avait racheté chez Sotheby’s en 1988 pour près de 2 millions de dollars.
Comme le testament de Max Brod précisait que les oeuvres étaient destinées à être confiées gratuitement à des archives publiques, l’Allemagne pourrait bien se voir contrainte de remettre ses acquisitions à la Bibliothèque Nationale d’Israël.
Car ce dimanche, un tribunal israélien a exigé que les archives détenues par la fille de la secrétaire défunte de Max Brod soient remises à la Bibliothèque Nationale d’Israël.
Kafkaïenne, l’histoire de ces manuscrits ne l’est pas encore. Mais pourrait être en passe de le devenir selon que les parties concernées s’accorderont ou non.
Par la volonté de Max Brod contre celle de Franz Kafka, le manuscrit de son Procès a échappé au feu. Par la lutte juridique susceptible d’opposer Israël à l’Allemagne, c’est le tribunal qui risque de s’enflammer.
http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20121015.OBS5756/affaire-kafka-l-allemagne-va-t-elle-rendre-a-israel-le-manuscrit-du-proces.html

Politique

Israël, un avenir pour DSK?

L’info est à prendre au conditionnel mais ne manque pas d’intérêt si l’on en porte encore à l’avenir de DSK.
Après tout, pourquoi ne plus s’en préoccuper alors qu’il a fait tant de unes de tous les medias?
Cet avenir se jouerait en Israël et aurait trait à un poste de gouverneur de la Banque de l’Etat juif.
Rien là de scandaleux a priori mais peut-être tout de même de quoi retenir l’attention.
France Soir, ainsi, se fait le relai du site JSSnews.com, selon lequel, « l’ex-patron du FMI pourrait devenir gouverneur de la Banque de l’Etat juif et songerait donc à s’installer dans le pays pour une durée indéterminée. »
 
http://www.francesoir.fr/actualite/international/dsk-et-a…

Politique

Voix syriennes, tentes israéliennes

S’indigner en Israël, s’opposer aux fusils en Syrie, tels sont les mouvements que l’Occident observe et commente ici et là. Si au moins les destins de ces Israéliens ou autres Syriens, peut-être aussi imprévus qu’improbables, ouvraient de nouveaux points de vue, alors leur combat ne serait pas vain. Car trop souvent les considérations émises sur ces peuples se réduisent à ceux qui les gouvernent. Or les voix qui s’élèvent, les tentes qui se dressent, refusent le cynisme. Le courage des insurgés devrait-il être voué au sacrifice?   http://www.rue89.com/2011/08/10/tel-aviv-indignee-une-revolution-culturelle-en-israel-217270 http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2011/08/07/des-indignes-en-israel.html http://www.letemps.ch/, voir l’article de Hala Kodmani

société

Libération.fr, l’intitulé qui fâche

A lire les commentaires de l’article d’Annette Lévy-Willard, paru sur le site de Libération.fr le 31 juillet dernier, on reste dubitatif.
Le titre,  Après le printemps arabe, l’été israélien?, suscite quelques vives réactions.
Même si la journaliste cite un article paru dimanche dernier dans Haaretz sous la plume de Gideon Levy, qu’elle présente comme « virulent critique de la société israélienne » et « célèbre pour ses reportages très durs sur l’occupation en Palestine », cela ne semble malgré tout pas convaincre certains internautes.
 
Et Annette Lévy-Willard de conclure, « L’éventuelle reconnaissance de l’état palestinien aux Nations Unies en septembre pourrait détourner l’attention de la crise sociale mais la crise politique est profonde. »
 
http://www.liberation.fr/monde/01012351969-apres-le-printemps-arabe-l-ete-israelien