Explorez les mots-clés

kazantzakis

Culture

Libre

La liberté, il n’en a pas écrit que le nom. 
Son enterrement au cimetière a été interdit par le clergé.
Inhumé dans les remparts de la ville d’Heraklion, sur sa tombe, Nikos Kazantzakis a pour épitaphe:
 
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβαμαι τίποτα, είμαι ελευθεροσ  
 

Je n’espère rien, je ne crains rien, je suis libre