Explorez les mots-clés

kotsaba

Politique

La démocratie des uns et des autres

Le 2 février dernier, ici-même, j’évoquais les états d’âme de Barak Obama auquel le grand quotidien français Le Figaro avait ouvert ses colonnes.
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/02/02/washington-etreinte-par-un-profond-desarroi.html
En parallèle, j’indiquais le lien à une video montrant le journaliste ukrainien, Rouslan Kotsaba, s’adresser à ses compatriotes et expliquer son refus de s’engager dans une guerre fratricide.
Cet homme, pour avoir osé s’en prendre au nouveau pouvoir démocratique de Kiev, a été arrêté.
Accusé de haute trahison, il a été jeté en prison:


Il encourt une peine qui pourrait aller jusqu’à vingt-deux ans de réclusion.
Le grief sinon le crime reproché à Rouslan Kostaba réside dans le fait d’avoir parlé de guerre fratricide et d’avoir nié toute invasion russe.