Explorez les mots-clés

mazerolle

Politique

Droite française, en vrille?

« Ils n’ont pas besoin de moi pour perdre, ils se débrouillent très bien, laissez-les faire », répondait Dominique de Villepin à Olivier Mazerolle le 17 avril dernier sur BFMTV, tandis que le journaliste lui demandait s’il n’avait pas conscience de pouvoir faire perdre son camp avec une possible candidature à la présidentielle de 2012. « Mon camp », s‘interrogeait alors le Président de République Solidaire, non sans sourire ni se priver de faire remarquer qu’on le situait plutôt à gauche, avec le projet qu’il venait de présenter. Dominique de Villepin, toujours au micro d’Olivier Mazerolle, n’avait pas manqué non plus de rappeler qu’il y a plusieurs années déjà, dans une précédente interview, il avait prédit l’implosion de l’UMP. Que dire alors des efforts de Nicolas Sarkozy pour rassembler autour de sa candidature les composantes de la droite? Suite aux révélations de Robert Bourgi, elles risquent bien de partir en vrille, en miettes sinon en guerre.

Culture, Politique

Conspirateur ou soldat?

Conspirateur de l’idéal, c’est ce titre qu’Olivier Mazerolle a choisi de donner à l’émission de BFMTV au cours de laquelle il interrogeait Dominique de Villepin, hier, 17 avril.
Dominique de Villepin fait alors remarquer au journaliste que celui-ci a sans doute dû s’inspirer de Clémenceau.
Olivier Mazerolle sourit, le Président de République Solidaire rectifie la formulation et rappelle que chez Clémenceau, c’est de soldat dont il est question…
A quoi Dominique de Villepin ajoute, Soldat me suffit.