Explorez les mots-clés

nouvel an

société

En ce 31 décembre 2019…

Dernier jour de l’année, chaque 31 décembre charrie son lot d’émotions, de pressions, de bilans ou autres « rétrospectives ».
On l’a vu, on le sait, celles-ci sont souvent le fait de sélections et de regards portés après coup sur tel ou tel moment de l’année ou tel ou tel « anniversaire ».
En soi, il n’y a rien de mal à se livrer à l’exercice, pourquoi s’en priver si cela permet de mettre un certain ordre dans les pensées?
Que ledit ordre soit ensuite remodelé selon d’autres paramètres, pourquoi pas.
Après tout, on n’ignore plus comment ce qui apparaît un jour sous tel angle peut, le lendemain vous sembler un peu ou tout autre.
Donc revenir sur une considération portée signe une souplesse d’esprit quand il ne s’agit pas d’opportunisme.
Dans ce sens, demeurer conscient que rien n’est jamais fixé ni déterminé à jamais offre une vision ouverte de la réalité. Sauf que nombre de personnes ne l’entendent pas ainsi.
Parce que le besoin d’enfermer la vie dans des lois et des principes leur importe.
Les unes et les autres sont nécessaires à la justice et à la morale. Reste juste à veiller à ce que les unes et les autres s’appliquent sans géométrie variable.
Et c’est bien souvent là que le bât blesse. Et n’est pas près de ne plus blesser tant les intérêts commandent nombre d’action dites « justes » ou « éthiques ».
Bref, de quoi encore débattre ici si vous le voulez bien! 
En attendant, meilleurs voeux à toutes et à tous et que 2020 vous réservent de belles surprises en contrepoint aux moments plus rudes à partager.

Culture, Histoire

Le Kremlin, son horloge, Histoire et tradition

Vous le savez, vous l’avez maintes fois lu, j’aime la Russie.
Son Histoire, sa culture, son peuple, au-delà de toute idéologie à défendre, de toute cause politique pour laquelle se mobiliser, c’est tout ce qui la concerne qui retient mon attention.
Partager, ici, ce qui me lie à ce pays ne tient, dès lors, d’aucune revendication, ne signe aucune appartenance quelconque, partager ici, c’est tout simplement faire part d’une sensibilité. 
Cela dit et comme le Nouvel An a vu fleurir les discours de circonstances, voici qui vous expliquera la raison pour laquelle, en Russie, les voeux sont présentés par le Président juste avant les douze coups de minuit.
Dans cet article, vous trouverez autant d’éléments historiques que de raisons de comprendre le sens d’une tradition.

société

2017-2018

A vous toutes et tous, où que vous vous trouviez, je vous souhaite une belle et heureuse année 2018!
Le monde dans lequel nous évoluons est ce qu’il est, nous le partageons et y portons le regard que sa contemplation nous inspire.
Si d’aucuns y exercent leur pouvoir et se livrent à autant de jeux de force et de puissance, d’autres se battent avec leurs rêves, leurs espoirs et tout ce qui est en leur possession pour ne pas avoir à subir mais réagir et créer.
Nous suivons les uns et les autres l’actualité, tentons d’y mêler notre approche et de nos points de vue mutuels, surgissent accords ou confrontations, conflits d’opinions ou d’intérêts.
Avec quel succès quand on sait le milliards de vies que compte la planète, l’important est ailleurs. Il réside, à mon sens, dans ce combat que chacune et chacun de nous mène chaque jour pour donner du sens à ce qui l’entoure.
Foin de poncifs, merci à vous toutes et tous qui suivez ce blog et meilleurs voeux à chacune et à chacun!

Non classé

VOEUX

En pensée avec celles et ceux que la violence a privés de foyer, je tiens
à remercier toutes celles et ceux qui suivent ce blog et y interviennent.
Bonne Année à vous toutes et tous et meilleurs voeux à vous et aux vôtres!