Explorez les mots-clés

nouvelobs

Politique

Après le dictateur, le diable… Décidément, le président russe est une mine d’or …médiatique!

En commentaire au précédent sujet qui interrogeait doute et confiance au regard de ce qui serait perçu comme « vérité » , Daniel que je remercie une fois encore de ses contributions à ce blog, a indiqué le lien à un article du NouvelObs.
Réservée aux abonnés, sa lecture ne doit sans doute pas manquer d’intérêt.
Pour ma part, une fois découvertes les premières lignes offertes au public, j’ai apprécié l’intitulé qui les introduisait. Il est suffisamment éloquent pour annoncer la couleur des suivantes à qui veut s’en acquitter.
Si, faute de curiosité, vous n’auriez pas envie de savoir ce qu’il en sera de cette « rencontre avec le diable », en l’occurrence, Vladimir Poutine, vous aurez peut-être celle de savoir qui a signé ce point de vue?
Le journaliste Pierre Haski a le droit de concevoir le diable comme il l’entend. Et réagir à son point de vue n’équivaut pas à faire du « diable » un « bon dieu ».
Il s’agit juste de souligner qu’entre l’un et l’autre existe un homme d’Etat apprécié d’une grande partie des siens, contesté par d’autres, rien de plus ni de moins.

Politique

Laurent Joffrin, au-delà de tout soupçon

A lire cet article paru sur le site de Telerama on y découvre comment a été préparé le coup médiatique qui a valu la condamnation judiciaire du NouvelObs, des Editions Stock et de Marcela Iacub.
http://www.telerama.fr/medias/belle-et-bete-de-marcela-iacub-les-coulisses-du-coup-mediatique-controverse,94146.php#xtor=EPR-126-newsletter_tra-20130227
Et cependant, Le NouvelObs s’offusque?
Parce qu’il aurait publié des extraits d’un livre que la justice n’a pas interdit?
Alors que tout avait été prévu de longue date par les principaux responsables du NouvelObs et à l’insu de nombre de ses collaborateurs, on ne peut que saluer la décision de la justice qui a su discerner entre liberté d’expression et atteinte à la vie privée.
En cela, Dominique Strauss-Khan a non seulement eu gain de cause mais aura révélé les dimensions peu glorieuses de personnalités médiatiques jamais en reste pour donner des leçons de morale et de bien pensance au monde entier.
La mauvaise foi de Laurent Joffrin est décidément sans limites.
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/02/26/livre-de-livre-de-marcela-iacub-l-audience-en-refere-en-direct_1838958_3224.html

société

Homosexualité et médiatisation

Intéressant de trouver la même information relayée par La Tribune de Genève et Le NouvelObservateur.
L’article en provenance de l’AFP est identique. Ce sont les choix éditoriaux des deux medias qui font la différence.
Ainsi, La Tribune de Genève classe l’article dans sa rubrique VIVRE et titre: Russie, Un enseignant viré pour avoir défendu la cause des gays.
Le NouvelObservateur, pour sa part, situe l’article dans sa rubrique Education et titre: Un enseignant russe licencié pour avoir protesté contre une loi anti-gays.
Ni le choix de la rubrique, ni la formulation du titre ne sont anodins.
En effet, Le NouvelObservateur précise le domaine d’activité dans lequel cette information est à considérer, en l’occurrence, l’éducation. Par contre,  La Tribune de Genève considère que l’infomation est à traiter en relation avec un mode de vivre. 
A la lecture de l’article, il apparaît que le choix éditorial du NouvelObservateur est plus adapté au contexte global de l’affaire.que celui de La Tribune de Genève 
http://www.tdg.ch/vivre/societe/enseignant-vire-defendu-cause-gays/story/11478181
 
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20130128.AFP1947/un-enseignant-russe-licencie-pour-avoir-proteste-contre-une-loi-anti-gays.html