Explorez les mots-clés

passation de pouvoirs

Politique

Hollande, de Sarkozy

Dans un hommage rendu aux précédents présidents de la Ve République, François Hollande a su mettre en avant pour chacun un fait ou une qualité. Seul Nicolas Sarkozy a eu droit à un autre traitement. Il aura dû se contenter des « bons » voeux du président élu.   Personnellement et sans avoir forcément apprécié Nicolas Sarkozy, je trouve que les mots de François Hollande à l’adresse de Nicolas Sarkozy sont de mauvais goût et peu à l’honneur d’un président qui se dit républicain. En effet, soit il aurait dû ne rien dire des autres, soit relever au moins un trait saillant de Nicolas Sarkozy.   Sans prendre le parti du président sortant que je n’ai jamais particulièrement apprécié, je pense que cet acharnement contre lui augure mal ce quinquennat.   Outre le fait que le nouvel élu l’a été en grande partie par la diabolisation du président sortant, les promesses de François Hollande, bien des Français y croient et attendent de les voir se réaliser. Souhaitons que la réalité ne vienne pas trop vite sanctionner leurs espoirs.   La critique est aisée et Nicolas Sarkozy en a eu pour son grade. A François Hollande de faire désormais ses preuves. Mais il aura du fil à retordre. Autant avec ceux qui l’ont porté au pouvoir qu’avec les anciens fervents du président sortant.   En tout état de cause, on peut dire qu’il est attendu pour le meilleur et pour le pire. Que son intelligence et son bon sens s’exercent, c’est ce qu’on souhaite. Pour la France et pour lui.