Explorez les mots-clés

traversée de la rade

société

Trois ponts, une suggestion.

A l’heure où piétons et cyclistes partagent les trottoirs du Pont du Mont-Blanc, les rendre au trafic routier, serait-ce une mauvaise bonne idée? Quant au Pont des Bergues, serait-ce inconcevable de le rouvrir à la circulation automobile? Après tout, l’habitude semble bien établie pour les cyclistes de circuler sur le Pont de la Machine. Les piétons partageront volontiers une partie de l’espace avec eux, non? L’essentiel est que des trois ponts à disposition, l’usage soit réparti de manière utile. Qu’en pensent les urbanistes ici présents? Un avis éclairé serait souhaité pour sortir de l’utopie et offrir non pas « la possiblité d’une île » mais un pont pour chacun.

Non classé

A propos de la traversée de la rade

Il est vrai que le souci esthétique fige une situation mais l’évincer du débat concernant la traversée de la rade est difficile, délicat, voire impossible. Certes, le but n’est pas de faire de la rade un objet de musée ou de contemplation vu du Salève ou d’ailleurs! Mais indépendamment des doléances et autres reproches régulièrement exprimés par ceux qui pâtissent d’une circulation devenue de plus en plus dense au fil du temps, il serait judicieux de se demander si l’immobilisme qui entoure les divers projets de traversée de la rade, ne signifie pas qu’aucun d’eux n’ait précisément et jusqu’à présent offert de solution adaptée. Dans ce cas, pourquoi ne pas admettre que sagesse et bon sens soient préférables à toute décision prise à la hâte et au mépris d’un site qui mérite qu’on lui apporte toute la considération qu’il exige? 15:29 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Trackbacks (0) |Envoyer cette note |  del.icio.us |  |  Digg |  Facebook