société

Istanbul, Nouvel An sanglant

capture d’écran: http://www.liberation.fr/planete/2017/01/01/le-club-reina-haut-lieu-de-la-vie-nocturne-a-istanbul_1538426
Ce 31 décembre de déjà l’an dernier, je privilégiais la projection envers et contre toute fatalité, consciente, bien sûr qu’un changement de date n’allait pas changer l’état du monde et pourtant, renoncer à tout espoir, c’est renoncer à la vie, tout simplement.
Cependant ce sujet d’hier à peine publié, je découvrais, comme nombre d’entre vous sans doute, comment, à Istanbul, le réveillon avait été ensanglanté.
A l’heure qu’il est, 93 pays retransmettent le concert du Nouvel An qui a lieu, comme chaque année à Vienne et selon la tradition établie depuis 1939.
On sait une grande partie des recettes dudit concert versées à des oeuvres caritatives, il en avait été question ici-même: http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/01/01/vienne-entre-tradition-et-migrants.html
Ainsi va et continue d’aller notre planète, entre bonheur, grandeur et tragédie, premières naissances et premières victimes de l’année.
Pensées et condoléances aux proches et aux familles atteintes au plus profond de leur coeur:
https://francais.rt.com/international/31607-turquie-deux-morts-dans-attaque-club-istanbul

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire