société

Kiev, la guerre des gangs et la neutralité suisse

Toujours sans nouvelles du statut qu’aura décidé d’accorder le Conseil d’Etat de Genève à Igor Kolomoïsky, résident genevois dont il a été de nombreuses fois question ici, il n’est pas anodin de lire ce qui le concerne.

On apprend, en effet, que le 20 mars dernier, cet oligarque au bénéfice d’un forfait fiscal et néanmoins gouverneur de la région de Dniepropetrovsk, a décidé de s’en prendre directement au pouvoir de Kiev.

Mécontent d’une loi votée au parlement et qui menace ses intérêts financiers personnels, il a agi en conséquences. Différents articles rendent compte de son coup de force dont un, paru dans le grand quotidien suisse Le Temps. A voir également ici.

Les activités de cet oligarque ont été souvent évoquées sur ce blog.

Pendant ce temps-là, voici ce qu’on pouvait lire dans le magazine suisse L’Hebdo, le 19 février dernier.
Comprenne qui pourra le sens d’une neutralité dont la Suisse célèbre le bicentenaire cette année.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire