société

Mourir d’aimer le football?

http://www.20minutes.fr/societe/1884579-20160708-belfort-mort-echauffourees-apres-france-allemagne
L’article indiqué en lien ci-dessus fait mention d’un mort à Belfort suite aux échauffourées qui ont eu lieu après le match qui a opposé l’Allemagne à la France, ce jeudi 7 juillet.
Qu’on aime, rejette, méprise, déteste le football ou qu’on y soit indifférent, ce sport fait parler de lui et c’est peu dire.
A traiter qui apprécie ce jeu, de veau ou de pourceau sinon mieux ou pis encore, on est loin du compte.
Quant aux adeptes d’explications à tout prix, ils en trouvent, quitte à faire parler un article qui n’en donne pas:
http://www.nouvelordremondial.cc/2016/06/06/leuro-2016-est-truque-la-france-va-gagner-la-competition-lisez-cet-article/
Le football est un sport, certes et comme nombre d’autres, entouré d’enjeux en tous genres.
En avoir conscience peut déterminer méfiance ou rejet, à chacune et à chacun sa sensibilité.
Cela n’empêche pas le football de rester populaire.
Plutôt que de juger sinon rejeter, pourquoi ne pas tenter de comprendre? Un écrivain l’a voulu, voici son approche: 
http://www.rts.ch/archives/tv/culture/visiteurs-du-soir/5295582-foot-selon-haldas.html

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire