société

Petit tour par les prisons françaises…

Et si on proposait à cette jeune femme d’aller faire un tour dans les prisons françaises, elle qui dénonce les conditions pénitentiaires russes?
Comparaison n’étant pas raison, selon le proverbe, on ne va donc pas le lui conseiller.
On pourrait, par contre, inviter ces journalistes qui se penchent sur le sort réservé aux détenues et aux détenus d’autres pays de s’intéresser à ce qui se passe tout près de chez eux.
Certains s’y sont employés et en ont rendu compte. Autant dire qu’il n’y a pas de quoi pavoiser.
Il serait curieux d’imaginer, invités sur les plateaux de télévisions russes, quelques rescapés de geôles françaises qui témoigneraient de ce qu’ils ont subi comme traitement.
Mais la Russie a sans doute mieux à faire que d’entretenir cette guerre de l’image par artiste et militante politique interposée.
Comme si la France, elle aussi, n’avait pas d’autres priorités que d’alimenter ce rejet constant d’un pays qu’on ne cesse de ramener à son passé soviétique alors que son Histoire entière est tissée de tragédies comme le fut, par exemple,la guerre civile qui l’a saignée au début du XXe siècle.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire