société

Pour le bien de l’humanité

capture d’écran de: https://fr.sputniknews.com/caricatures/201509211018292766/
Certains s’offusquent encore du deux poids-deux-mssures de certaines instances.
Par exemple, pour ce qui concerne Mossoul et Alep, on relève ici ou là que dans le premier cas, il est bien précisé que les civils sont pris comme boucliers humains par les terroristes tandis que pas dans le deuxième cas.
Ou alors, s’agissant d’hôpitaux, que s’ils sont bombardés par les Etats-Unis, il s’agit de dommages collatéraux quand, au contraire, la Russie viserait sciemment des centres de soins.
Bref, ne serait-ce pas plus simple de comprendre une fois pour toutes que les combats menés par les forces de la coalition le sont pour le bien de l’humanité?
Preuve en est la candidature rejetée de la Russie au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.
Car comme l’explique Le Monde qui rapporte les propos tenus par la directrice adjointe de Humain Right Watch pour l’ONU à New-York, il est difficile de croire que les gens qui ont voté aujourd’hui n’avaient pas en tête la situation à Alep.
Pour sûr que la Syrie leur a tant pris la tête que le Yemen n’y a pas eu le moindre accès. Autant pour l’Arabie saoudite, avec son score de 152 voix!

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire