Explorez les mots-clés

prisons

Culture, Economie, Histoire, Politique, société, Voix

Un monde de prisonniers

Nous vivrions dans des démocraties.

Enfin, c’est ce qui nous est répété tandis que sont pointés du doigt autant de « régimes » qualifiés au mieux d’autoritaires, sinon, de dictatoriaux.

Parmi eux figurent souvent en bonne place, des pays dont on dit que la censure y sévirait.

Et de citer ces personnalités qui, pour avoir osé s’exprimer, se retrouvent aussitôt derrière des barreaux quand leur vie ne leur est pas soudain prise par telle ou telle mort (in)expliquée.

Tout cela est bien connu, sans cesse rappelé à longueur de colonnes de journaux, d’ondes radiophoniques ou de plateaux de télévisions par les incontournables chantres des « droits humains ».

Mais en quoi consiste donc notre liberté à nous, chérie et tant défendue? D’avoir tout simplement droit à une parole ailleurs interdite?

Non, bien davantage! A vivre comme on l’entend, est-il souvent rétorqué.

En effet, crise du Covid-19 oblige, jamais la dépendance à un pays qualifié de « dictature » n’aura si bien été révélée.

Avec ses carences en matériel apte à permettre de surmonter ce fléau qui a paralysé ce que d’aucuns s’ingénient à appeler « le monde d’avant », c’est un monde de prisonniers qui aura été découvert.

Un univers concentrationnaire dans lequel chacune et chacun était convaincu(e)d’être libre…

Economie, société

Plastiques, vis dans la purée, hygiène, la restauration collective en question

Voici qui offre de quoi réfléchir au mode de fonctionnement de nos sociétés.
On apprend, dans cet article, ce qui peut arriver à la restauration collective, plus particulièrement, ce qui peut se passer dans une cuisine où se fabriquent des plats livrés ensuite dans des lieux publics tels hôpitaux, prisons, EHPAD, ou crèches.
En l’occurrence, ici, c’est dans celles d’Ile-de-France que, par la vigilance du personnel a pu être évité aux enfants d’avaler un peu tout et n’importe quoi avec leur purée.
L’article est éloquent, pour qui souhaite prendre le temps de le lire, cela vaut le détour.
On découvre, pour bon nombre d’employé(e)s intérimaires entre autres, leurs conditions d’engagement au sein d’une société qui fabrique les repas et comment on se renvoie la responsabilité de leurs compétences.
C’est une conception de l’économie et de la société qui est illustrée là.
Certes, il s’agit d’un cas particulier qui ne saurait être généralisé. Il n’en demeure pas moins préoccupant. Car trouver des vis dans sa purée n’est pas forcément habituel. Et n’implique pas non plus qu’on s’y habitue.

Politique, société

Prisons du monde

Pour qui s’inquiéterait du sort réservé à certains prisonniers, petit tour d’horizon des prisons du monde.
La France ne compte certes aucun goulag ni autres camp de travail. 
Elle dispose au contraire dans le XIVe arrondissement de sa capitale, d’une prison de la santé.
C’est très certainement plus profitable.
Et pourtant, la dénommée prison de la santé figure en sixième position du top 9 des pires prisons du monde.
« En 1999, une vague de suicides atteint 124 détenus, la faute à une ingestion inopinée de mort-aux-rats… »  http://www.topito.com/top-pires-prisons-du-monde
Pour qui souhaiterait s’instruire sur les conditions de détention d’autres prisonniers de France et de Navarre, c’est ici:
http://www.rue89.com/2012/01/31/la-prison-de-la-sante-condamnee-pour-atteinte-la-dignite-humaine-228928?sort_by=thread&sort_order=ASC&items_per_page=50&page=1