Explorez les mots-clés

vandalisme

Culture, Histoire, Politique, Religions, société

Bisbille entre LGBTQI+

En une de la Tribune de Genève de ce 23 juillet, cet article qui évoque un « malaise » en suscite un voire plusieurs autres.
D’abord, le fait d’afficher l’article en manchette des cassettes qui vendent le grand quotidien genevois interpelle. Ensuite, le choix du terme « malaise » indiqué dans le titre de l’article.
Car si le but de la mise en évidence d’un sujet d’actualité est d’attirer l’attention du public, cela semble bien avoir marché vu les différentes réactions que j’ai pu recueillir à cet égard.
Or après avoir pris connaissance de ce « malaise », plusieurs personnes se sont interrogées sur la raison de pareille importance accordée à un événement récurrent.
En effet, qu’on le déplore ou non, le Mur des Réformateurs de Genève compte plusieurs actes de vandalisme, celui qui semble créer un « malaise » s’ajoutant à la liste.
A lire l’article en question, il semble ressortir que l’importance à y accorder concerne les divergences entre groupes LGBTQ etc.. 
Les voici qui se disputent et revendiquent chacun leur part de reconnaissance? Et le public devrait être pris à parti de ce « malaise »?

Culture, Economie, Politique, Religions, société

Migrants, une chance diversement perçue…

Une chance pour l’économie européenne, a-t-il été énoncé par de nombreux médias. Il suffit de se référer à la liste de ceux qui l’ont estimé pour le constater.
A découvrir ces liens-ci, toutefois, on y observe quelques variantes.
Certes, tous les migrants ne sont pas à l’image de celui qui, à peine en France, est présumé avoir vandalisé la basilique Saint-Denis.
Confondu par son ADN, il a été arrêté.
On apprend qu’il sera soumis à une expertise psychiatrique alors qu’au tribunal de Bobigny, c’est un dialogue de sourds qui a dominé:
« Je ne sais pas en quoi je suis concerné par cette affaire » , déclare, au tribunal de Bobigny ce vendredi, le prévenu. Suspecté d’avoir dégradé deux portes, plusieurs vitraux et l’orgue de la basilique de Saint-Denis en mars, cet homme de 41 ans est jugé en comparution immédiate.
Sujet, certes hautement sensible et polémique, l’accueil des migrants dans nos pays ne peut être réduit à une seule « chance ».
Sauf à considérer que de tels actes ou d’autres tels des viols commis sur des femmes sont à relativiser.

Culture, Politique, Religions

Vandales

Dans un article publié par « Le Figaro » au sujet du coup de fil passé entre François Hollande et Gérard Depardieu, celui-ci expose à un de ses amis, une des raisons de son amertume:
Mon père ne savait ni lire ni écrire, et moi, par moi seul, je suis devenu celui qui peut défendre les grands écrivains de mon pays! Est-ce que je mérite que l’on me traite comme cela?
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/04/01016-20130104ARTFIG00603-depardieu-hollande-les-dessous-d-un-coup-de-fil.php
Pour qui s’interroge sur le sens d’un patrimoine culturel, ces propos de Gérard Depardieu ne peuvent laisser indifférent. 
Car ce cri du coeur pointe une tout autre manière d’envisager la vie. Celle qui donne encore son sens et sa valeur à une culture et à ses symboles..
Partir en guerre contre eux fut l’objectif des Pussy Riot qui n’ont eu de cesse de le déclarer. La suite, on la connaît. Deux ans de prison pour actes de vandalisme.
D’autres jeunes gens ont été condamnés pour avoir saccagé le mur d’une synagogue à Orenburg en 2009. La justice russe leur a infligé des peines de 5 et 6 ans d’emprisonnement.
Qu’attendent les écologistes parisiens pour demander de les élever au rang de citoyens d’honneur?
http://www.newsru.com/crime/05jun2009/bonssina6ysentural.html