société

Une ex-secrétaire en lutte contre la guerre de l’information?

Il est souvent sinon beaucoup question de guerre de l’information dans diverses communications ou interventions de personnalités du monde politique. Ainsi, par exemple, celle de Madeleine Albright s’y met:
https://fr.sputniknews.com/international/201611041028535662-ex-secretaire-etat-usa-russie-occident-guerre-information-sputnik-rt/
Certes, elle est dans l’air du temps. Et le refrain à peine russophobe n’a rien de très original.
Sauf que ses effets, le monde bien-pensant et seul détenteur de vraies valeurs démocratique, je veux parler de l’Occident si besoin était de le rappeler, sauf que ce monde donc, pétri de pensées humanitaires et humanistes risque gros à poursuivre ce jeu.
Car de dupes, il le reste pour qui crédite ce qu’on lui présente comme révélation ou autres découverte. Or le monde semble bien au-delà de la guerre de l’information.
Le monde vit au gré de mensonges organisés en vue de défendre des politiques qui ne sont criminelles que lorsqu’elles sont celles du camp adverse, en l’occurrence, la Russie pour l’Occident.
De fait, quand l’ancienne secrétaire d’Etat américain estime que la Russie discréditerait les institutions démocratiques à travers le monde, on se dit que cette personne a une étrange conception desdites institutions démocratiques comme en témoignent ces propos qu’elle revendique:

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire