société

Merci pour ce moment?

capture d’écran de: https://www.youtube.com/watch?v=XVoiy-nJITw
Monsieur Cohen, nous ne sommes pas là pour faire la pause dit Dominique de Villepin à Patrick Cohen qui l’interrogeait ce 3 novembre dernier.
Comme traitement d’un ouvrage et de son auteur, cette émission -dont le lien figure sous la capture d’écran qui illustre ce sujet- en est un exemple éloquent.
Le fait est que l’Ancien Premier Ministre français ne s’en laisse pas conter et reste fidèle à lui-même contrairement à ce que ce journaliste voudrait nous faire croire.
Par exemple lorsqu’en tout début démission, Patrick Cohen lance un: On se dit en vous lisant, heureusement qu’il est plus au pouvoir et de bémoliser ensuite par un ou bien c’est parce que vous n’êtes plus au pouvoir que vous dites qu’il ne faut jamais utiliser la force.
Villepin réplique et rappelle, à juste titre, qu’il a sans cesse défendu cette même position. 
Il suffirait à Patrick Cohen de lire ou de relire Le Requin et la mouette, paru en 2004, un an après que Dominique de Villepin a tenu son célèbre discours à l’ONU.
Mais on comprend d’autant comment le fondateur de République Solidaire a été empêché de se présenter à l’élection présidentielle de 2012:
https://www.payot.ch/Detail/eclipse_dun_poete_solidaire-helene_richard_favre-9782917329863
Ce genre d’interview n’est qu’une illustration de plus de la manière torve qu’ont certains journalistes d’interroger.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire