Culture, Economie, Histoire, Politique, société, Voix

Ceux « qui savent » et les autres, les « pro-Poutine », les « pro-Russes », les « russophiles » et quoi encore?

En gros, vous l’aurez compris, il y a ceux « qui savent » ce qu’il en est de la situation en Ukraine et les autres, les « pro-Poutine », les « pro-Russes » ou « russophiles », interpelés pour leur caution apportée à un « dictateur ». Comment peuvent-ils soutenir un pareil inique et sinistre personnage, tel est à peu près ce que déduisent ces savants experts de propos tenus qui ne rejoignent pas les leurs.

Parce qu’eux, ceux « qui savent », c’est le bon sens, qu’ils défendent. Ce sont les droits humains, bafoués par le despote sanguinaire, le tyran, à choix, les termes ne manquent plus pour désigner le Président d’un pays au sujet duquel on est si informé qu’on peut sans autre le définir.

Ainsi donc se forment les camps, depuis le temps, le principe est connu. Mais s’y résoudre?

Non. Parce que nous sommes tous concernés. Nous sommes tous confrontés à la bêtise et à la mauvaise foi ou aux deux ensemble. Nous sommes tous soumis au matraquage médiatique. Et tant qu’on y résiste, c’est la sensibilité à la nuance qui l’emporte.

Elle a certes fort à faire pour repousser les limites d’autant d’esprits suffisants!

Mais au moins ne s’y laisse-t-elle pas soumettre. Et ouvre-t-elle, pour qui le souhaite, un espace à la réflexion, au véritable échange et à la discussion autrement plus constructive que celle qu’offrent ces « tables rondes » autour desquelles on a toutes les chances d’être dores et déjà d’accord avant même de s’y asseoir.

Combien de ces soi-disants débats ne sont-ils pas, en effet, noyautés par le postulat de départ qui consiste à diaboliser le même? En l’occurrence et pour ce qui concerne la tragédie qui se joue depuis 8 ans à nos portes, en rendre seule responsable la Fédération de Russie.

C’est si simple que nos valeureux défenseurs de droits humains ne s’interrogent pas davantage. « Le maître du Kremlin » est … Tant de termes le désignent, du pire au meilleur pour qui défend sa politique que je vous laisse compléter.

Pour ma part, je me suis attachée, jusque là, à réagir au discours unilatéral qui, d’emblée juge et condamne. Cela a pu être compris par qui l’a bien voulu. Pour les autres, que leurs indécrottables certitudes les habitent, à jamais ou pas, à eux d’en décider.

 

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

5 Commentaires

  • Reply Théodule SEYO 3 avril 2022 at 12h35

    Vous savez, il n’y a pas plus dangereux que l’ignorant qui s’ignore. Dans un débat, c’est celui qui est à court d’argument qui usé de violence verbale ou physique.
    Pour qui est informé depuis 8 ans voire, plus, il ne peut rendre la Russie responsable de ce qui arrive. Le président Poutine n’a pas d’autre moyen de mettre fin à l’arrogance de l’occident.

  • Reply cruel 4 avril 2022 at 00h34

    n’ayez aucun doute; les suppôts de pou tine seront bannis de notre pays pour un siècle.
    vous n’êtes pas un peuple de culture seulement un peuple de violence; celui qui s’est allié à hit ler pour partager la pologne en 1939; celui qui a assa ssiné son élite par dizaines de milliers en 1941; celui qui a asservi ses propres opposa nts pendant 60 ans; celui qui a fabriqué la famine; celui qui a tenté d’asservir l europe à partir de 1945, celui qui a tué les syriens d’ale p; celui qui a tué les opposants tchétchenes; celui qui tente d’asservir l’Afrique; celui qui tue les ukrainiens; celui qui ment et dissimule; celui qui tort ure; celui qui empoi sonne.
    jamais plus je ne parlerai à un russe tant que le desp ote sera au kremlin; jamais plus je n’achèterai un produit de votre sal operie de pays; jamais plus votre salop erie de gaz ou vos matières premières de merde. jamais plus un russe ne foutra le pied dans mon pays tant que votre peuple complice soutiendra le tyran.
    HONTE SUR VOUS, VOTRE PEUPLE COMPLICE ET SON TYRAN. ALLEZ VOUS FAIRE FOU TRE. A TOUT JAMAIS.

    Madame bidule vous êyes la complice ridicule de ce monde

    • Reply Hélène Richard-Favre 4 avril 2022 at 01h24

      Je publie ce propos d’une élégance particulière pour vous montrer un peu ce qui se passe lorsque l’on tente d’encourager la nuance. A l’évidence, le message suscite de bien étranges réactions mais bon, mettons cela sur l’humeur de cet internaute qui choisit de s’appeler « cruel »…

      • Reply Daniel 4 avril 2022 at 22h05

        Oui, dans son genre c’est un morceau d’anthologie, et très littéraire avec ça!. IP?

  • Reply Charles 05 4 avril 2022 at 18h53

    Moi, j ai lu votre texte @Cruel puis après je l ai passé tout droit à la verticale vers la poubelle, pauvre poubelle!

    Sans autre.
    Charles 05

  • Laisser un commentaire