Culture, Histoire, Politique, société, Voix

Communiquer…

La caricature à laquelle est ramenée toute personne qui ose ne pas maudire la Russie, pour ne pas parler d’elle, c’est l’absence de rigueur intellectuelle qui la signe.

Y réagir, c’est refuser que l’approximation quand il ne s’agit carrément pas d’affabulation, ne prenne le pas sur toute autre exigence.

Mais à l’heure où « communiquer » est devenu une priorité, se répandre en considérations sans autre souci que celui de frapper l’opinion est le but visé.

Parce que, s’assurer que les propos tenus soient fondés ne tourmente pas plus que cela. Qui se soucie de déontologie sinon pour la rappeler à autrui?

Ne pas se laisser prendre à ce jeu-là, depuis le temps que je m’y attache, relève du combat de Sisyphe. L’abandonner n’est pas encore de mise.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire