Culture, Economie, Politique, société, Voix

Covid-19, essai de cinquième synthèse

Le précédent sujet de ce blog consacré aux masques a suscité divers échanges sur un réseau social bien connu. C’est dans leur cadre qu’a été indiquée l’interview du Professeur Denis Rancourt.

Si vous ne l’avez pas encore visionnée, je vous y invite vivement.

Voici un homme posé qui nous parle d’études réalisées sur l’efficacité des masques et des gestes barrières mais pas seulement.

Il nous explique comment se propage le virus et pourquoi les mesures préconisées par la plupart des politiques de santé mises en place sont inadéquates.

Ce Professeur n’a rien du charlatan, rien du complotiste non plus et encore moins du gourou.

La vidéo dure un peu plus de 42 minutes, je vous recommande vraiment de la regarder en entier. Vous découvrirez un homme précis dans ses propos.

Et vous aurez le choix de méditer une approche qui allie rigueur intellectuelle et bon sens, deux dimensions plutôt rares à concilier.

Merci à la personne qui m’ a indiqué cet interview, elle se reconnaîtra.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  • Reply Jacques SAUNIER 5 juillet 2020 at 14h22

    Cette vidéo est évidemment déroutante et détonante pour plusieurs raisons:
    L’auteur semble parfaitement fiable scientifiquement.
    Il décrit le principe des nanoparticules qui abritent le virus et bien d’autres substances.
    Il démontre l’inutilité du port du masque, du lavage des mains et des gestes barrières, ce qui devrait être un coup de tonnerre dans les mesures prises par d’autres scientifiques et les politiciens qui les ont suivis, pour imposer ces mesures.
    Il expose clairement le hiatus entre une vérité scientifique qui est la sienne et ceux qui ont pris ces mesures.
    Rien ni personne, actuellement ne lui a donné tort.
    Il va jusqu’à déplorer le comportement humain de résignation et de soumission à « l’Autorité » d’Etat et de gouvernements.
    Il ne reste qu’à attendre une confrontation entre lui et les scientifiques qui ont guidé les mesures sanitaires qui ont bouleversé la 1ère moitié de cette année.
    Mais peut-on continuer d’attendre longtemps?
    Et au nom de quelle raison?
    Y a t’il un défaut scientifique dans sa démarche pour continuer à ignorer cette étude?

    • Reply Hélène Richard-Favre 5 juillet 2020 at 14h57

      Merci beaucoup de ce commentaire, Jacques Saunier!

  • Reply Steve Roeck 5 juillet 2020 at 15h31

    On s’infecte pas que par la respiration avec sarscov2. Le virus est fortement propagé dans une cité avec une population dense, le virus infectera toujours plus de personnes qui a leur tour propageront le virus. Donc il existera diverses phases dans la contagion: la première 1 personne infecte 1 personnes, la suivante un groupe infecte une personne, ensuite les groupes infectent les groupes. Le masque FFP3 a une utilité pour réduire son exposition au virus. Il est utile pour réduire une surinfection. La sérologie le démontre beaucoup de personnes ont été infectée a Genève pour quelques cas détectés au PCR, donc le virus sarscov2 existait dans une multitude de mutation. La est le danger. D’où l’importance de réduire les risques. Et de réduire les sources. Le pire probleme reste que les gouvernements minimisent la Pandémie et donnent priorité a l’Économie au détriment de la Santé publique

  • Laisser un commentaire