Culture, Politique

Damas 2007-2012

Que lire sur cette photo? Le sort d’une petite fille au hasard des rues? Non. Cette image a été prise par un photographe syrien de 27 ans, Wasim Kheir Beik, lauréat du Prix de la meilleure photo de presse arabe 2007, attribué par l’Union des Agences  Arabes à l’agence de presse syrienne SANA. Et sur le site, alterinfo/ Education et travail*, on découvre le message qu’a voulu faire passer ce jeune homme: Je veux démontrer qu’un être humain peut vaincre la pauvreté grâce à la volonté et au travail. Idéaliste ou non, l’appel est net. Cinq ans après que cette photo a été prise dans les rues de Damas, qui serait en mesure de savoir ce que sont devenus la volonté et le travail de cet enfant pour vaincre sa pauvreté?     * http://www.alterinfo.net/Education-et-travail-une-photo-primee-du-photographe-de-presse-syrien-Wasim-Kheir-Beik_a14901.html

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire