société

Emmanuel Macron vu d’outre-Atlantique

BFMTV, chaîne de télévision qui n’a jamais caché sa sympathie et plus encore, son soutien au candidat Macron lors de la campagne pour la présidentielle de mai dernier fait part, sur son site, d’un article du New York Times qui serait bien peu flatteur pour le Président français.
Est-ce à dire qu’il faille considérer ce site français comme soudain objectif? Ou alors, estimer l’article du célèbre quotidien états-uniens comme abusif?
Difficile de s’y retrouver et même, est-ce si important quand on sait comment François Hollande a, pour sa part et assez vite, vécu son quinquennat sous la critique jamais avare d’amabilités.
Avant lui, Nicolas Sarkozy n’a pas non plus été épargné, au point que son successeur a bénéficié d’autant de dégât d’image auprès d’un électorat dont il a souvent été dit qu’il votait contre et non pas pour.
Tel a aussi été, en partie, le cas d’Emmanuel Macron qui, sans Marine Le Pen face à lui, aurait eu un score sans doute différent au second tour de l’élection.
On le sait, son seul rival réel était François Fillon que d’aucuns se sont chargés d’éliminer avant l’heure.
A avoir surfé sur la vague du dégagisme, l’actuel Président français s’est taillé une place qu’il lui appartient désormais d’honorer. Il lui reste encore un peu plus de quatre ans si la France le veut bien…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire