société

Grâce soit rendue à François Hollande?

capture d’écran de: http://www.la-croix.com/France/Legitime-defense-policiers-Urvoas-contre-modification-2016-10-26-1300798899
Ce 6 janvier au soir, Jacqueline Sauvage a été l’invitée du journal de 20 heures de France2. Accompagnée de ses deux avocates, elle a répondu aux questions de Laurent Delahousse:
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/affaire-jacqueline-sauvage/temoignage-je-ne-suis-pas-du-tout-coupable-declare-jacqueline-sauvage_2004993.html
Il va de soi que le cas de cette femme a été abondamment discuté, qui plus est, depuis que le Président d’encore tous les Français lui a accordé sa grâce totale.
Voir Jacqueline Sauvage s’exprimer ne peut laisser indifférent, preuve en sont les multiples articles qui commentent son intervention.
Se mettre à sa place, tenter d’imaginer ce qu’elle a vécu avant, pendant et après son séjour en prison, est un exercice qui a été tenté par nombre de personnalités du monde politique, artistique et par autant de citoyennes et de citoyens.
Une question, toutefois, se pose. Celle de savoir en quoi cette femme serait susceptible d’incarner la violence conjugale quand elle l’a réglée de la manière la plus radicale.
En tirant sur son mari, Jacqueline Sauvage s’est fait justice elle-même.
Au regard de la loi, elle s’est rendue coupable. D’ailleurs, une de ses avocates rappelle bien que la grâce présidentielle dont a bénéficié sa cliente ne remet pas en cause sa culpabilité.
Soit.
Le fait est que la concernée, elle, déclare ne pas se sentir du tout coupable. 
Dire de la violence conjugale qu’elle frappe une femme tous les trois jours, comme l’a rappelé l’autre de ses avocates, est une chose. Justifier le crime en réponse à ce constat, une autre qui ne fait pas l’unanimité.
Dès lors, accorder sa grâce à une femme qui déclare ne pas se sentir du tout coupable, ne serait-ce pas là admettre une vision subjective de la légitime défense qui ne semble néanmoins pas être accordée à tous, en témoignent les revendications de policiers?

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire