Culture, Economie, Histoire, Politique, société, Voix

Incurie diplomatique

De ce qui se passe à côté de chez nous, au coeur de l’Europe, chaque jour qui passe nous livre son flux d’informations.

Qu’elles soient celles de médias mainstream ou d’autres, considérés alternatifs sinon de propagande ou de désinformation, dire de leurs contenus qu’ils varient relève de l’euphémisme.

Seule constante observable, la destruction de plusieurs dizaines de milliers de vies humaines et un nombre incalculable de dégâts matériels en tous genres.

Sinistre bilan auquel s’ajoutent exactions, viols, tortures et crimes.

S’en prendre à la responsabilité de tel ou tel Chef d’Etat, c’est afficher un parti pris. Et désigner un coupable à titre individuel, c’est s’obstiner à nier la faillite totale de la diplomatie.

Quelque soit la nationalité des victimes, on meurt en Ukraine de l’incurie diplomatique qui a entouré huit ans de guerre dans le Donbass.

Et cette incurie est aussi criminelle que l’est la désinformation qui alimente l’hostilité d’un camp envers un autre.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Robert Roudet 19 juin 2022 at 10h03

    Sur cette sinistre réalité qu’est la guerre en Ukraine, je viens d’écouter un entretien très intéressant avec Alexandre del Valle (https://www.youtube.com/watch?v=iVGDj2m_VWs). Ce dernier affiche une volonté de s’en tenir à un point de vue géopolitique sans faire de morale, mais on sent bien de sa part une adhésion, au moins relative, aux thèses du camp occidental (La Russie est « le bourreau », l’Ukraine sa malheureuse victime etc.). Pourtant, il apporte un point de vue qui est loin d’être stupide et donne une foule de renseignements et de considérations générales qui retiennent l’attention et donnent une idée du crédit qu’il convient d’accorder à l’idée que nous (les occidentaux) défendons des « valeurs » dans cette guerre. Et si l’on ajoute à ça ce que dit avec la plus grande satisfaction Georges Friedman, grand inspirateur des guerres américaines, (« c’est cynique, c’est immoral, mais ça marche », se trouve sans problème sur internet), on peut se faire une réflexion qui semblera scandaleuse à bien des gens: un certain nombre de dirigeants américains, dont M. Friedman lui-même, son moralement à peu près au niveau d’un Eichmann, ils ont d’ailleurs au moins autant de victimes sur la conscience. Et, encore sur la moralité des Américains, on peut écouter Alain Foka sur youtube, qui se demande comment un pays de ce type ose encore faire la leçon aux autres; il « taille un costard » avec brio à ces grands promoteurs de la démocratie. Je dis bravo!

    • Reply Hélène Richard-Favre 19 juin 2022 at 11h14

      Merci de ces renvois, Robert Roudet!

      Du cynisme de George Friedman, il en avait été question ici. A l’époque, le blog était encore hébergé par la « Tribune de Genève » et vous n’en aviez pas connaissance:

      https://helenerichardfavre.ch/etats-unis-voici-qui-est-clair/

  • Reply Charles 05 19 juin 2022 at 12h24

    Très intéressant votre article-chapeau du 19.06.22 et aussi le lien datant de sep 2015 .

    Les USA craignent l UE qui aurait pu représenter une véritable menace pour les Américains et qui aurait pu déloger les USA de son hégémonie mondiale comme la 1 ère puissance mondiale . Cette UE au cas où elle avait inclu la Russie ( choses légitime, naturelle et et compréhensible…) il y aurait eu une éventuelle autre entité qui serait:
    « L UE+ La Russie et entité qui deviendrait seraient la 1ère puissance mondiale qui devançerait et de loin les USA sur les plans: Politique, Militaire, Economique, Culturel, Industriel, Humain, Médical, Social, Droits humains, Linguistique et Multi-culturel, Musical…etc…liste non exhaustive! Et cela les USA le savent bien et ne ils ne laissent lpas faire par Europe/UE pas faire coûte que coûte et , question de vie ou de mort pour les USA.

    C est pour cette raison qu aujourd hui l Europe(UE) est confrontée à 3 problèmes non solvables, la balle a d ores et déjà partie depuis un bon moment et ce n est pas l Ukraine aujourd hui qui a tout déclenché depuis 4 mois!

    1–L Union européenne n en est pas une mais bel et bien UNE DESUNION EUROPéENNE dans le sens propre.

    2–Les USA sont les Maitres de L UE et de l Otan, L « Europe » et l « UE » sont des esclaves et qui sont, me semble-t-il ravie de ce status d Esclaves (Ne pas attendre que le Maitre -Seigneur dise Merci à l Esclave ni d être invités à la table du seigneur. Esclaves n ont qu à ranger la cuisine, laver les casseroles, éplucher le soignons et même aller aux casses- pipe une fois le Maitre USA a fini de se goinfrer…En plus, les Esclaves Europe/UE sont ravis de leurs status d Esclave, où est le problème?

    3– L Europe/UE est entrain de répéter le même scénario de la faillite économique et monstrueuse de la Grèce en 2010. Alors pourquoi ne pas répéter ce même scénario sur l Europe/UE . A l époque et dès 2010, la Grèce a eu un via des très grandes banques privées (Goldmann Sax et Rotschild) prêt de 260 milliards de Dollars(pas euros, suivez mon regard!) à être remboursés dans les 10 ans avec intérêt équivalent à la somme prêtée (sauf erreur de précision de ma part!) . C était l la BCE qui n a pas fait le prêt à la Grèce mais elle a décrété cette solution pour sauver l économie de la Grèce (Pas pour sauver le peuple grec bien entendu tout d abord puisqu on se fout du peuple et puis, franchement que vient il faire le peuple dans ces Histoires des Grands…)

  • Reply Daniel 20 juin 2022 at 02h13

    Incurie diplomatique? Que non pas!

    Nous venons d’apprendre de la part de Poro et d’Angela que ce n’était nullement une incurie, mais une volonté délibérée de gagner du temps pour armer davantage les nazis pour une attaque frontale contre le Donbass.

    Dès le départ donc, il ne s’est pas agi d’incurie, mais d’un plan minutieusement préparé pendant 8 ans. J’ai toujours critiqué la naïveté des Russes. Cependant dans le cas présent les Russes ne sont pas restés inactifs et se sont aussi préparés et surtout ont développé de quoi devenir intouchables. Je pense que les Russes n’étaient pas en mesure d’affronter l’otan il y a 8 ans. Aujourd’hui, ils le sont. Et ce sont eux qui tiennent le couteau par le manche. Malheur aux autres.

    ABE

  • Laisser un commentaire