société

« J’ai choisi Staline »

C’est Jean d’Ormesson qui s’est exprimé ainsi.
Interrogé sur France 2 par Laurent Delahousse dans le cadre de 13:15 le dimanche, l’académicien a sans hésité dit qu’à l’époque où le choix se résumait à Hitler ou Staline, il avait choisi Staline.*
Interpréter le sens de ces propos d’un point de vue moral, psychologique sinon sociologique viserait la personnalité de l’académicien et masquerait la réalité à laquelle ils renvoient. 
La réponse donnée par Jean d’Ormesson à une remarque de Laurent Delahousse est forte.
Livrée sans hésitation ni ambiguïté, elle invite à une réflexion qui va au-delà de jugements portés a posteriori sinon a priori par qui n’a pas été mis en pareille situation.
Avoir choisi Staline plutôt qu’Hitler a permis à Jean d’Ormesson de rester en vie. Voici une leçon d’Histoire aussi fulgurante qu’insolite qui vaut d’être retenue.
*Dans ma jeunesse, quand j’avais 15 ans, il fallait choisir entre Hitler et Staline. On ne pouvait pas dire qu’il n’y avait qu’a ne pas choisir. Je n’étais pas stalinien mais j’ai choisi Staline. (…) J’ai eu la chance d’être porté des 2 côtés à choisir Staline. J’ai des amis qui ont choisi Hitler. Ils ont été fusillés. J’ai choisi Staline. J’ai chanté les louanges de Staline.
 
http://telescoop.tv/browse/369756/8/13h15-le-dimanche.html

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire