Politique

« Je n’ai pas d’âme »

Ces mots sont ceux de Rémy Pagani dans l’interview qu’il a accordée à La Gazette de Genève le 16 mai 2011.
Hier, c’est l’adjectif ésotérique, qu’il a employé pour qualifier un débat dans lequel il n’a pas voulu entrer, qui a retenu mon attention:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/12/pagani-et-l-esoterisme.html
Mais ses propos sur l’âme qu’il dit ne pas avoir, difficile de ne pas s’y arrêter aussi.
Dans cet interview du 16 mai dernier, il déclare écrire pour « remplir son vide intérieur ». « Je n’ai pas d’âme. Mon intérieur est vide, ce « tout » et ce « rien », que j’entoure avec ce que je vois, dis et écris », explique-t-il le regard pensif, la main sous le menton.
Ce terme d’âme, si quelqu’un ici ou ailleurs était en mal de le définir… Certes, il y a l’étymologie, certes, il y a des approches qui l’ont cerné ou ont  tenté de lui donner un ou du sens.
On aimerait bien savoir celui que Rémy Pagani lui donne.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire