société

Jupiter en marche… c’est tout ou rien

On a vu les Etats-Uniens anti-Trump s’élever comme pas un contre leur homme d’affaires de président, qui verra-t-on, en France, suivre l’exemple tandis qu’a été élu à sa tête celui souvent appelé ancien de chez Rothschild?
Le fait est que l’homme, désormais locataire de l’Elysée, ne ménage pas sa peine pour faire passer le message qui se veut de réussite pour la France autant que pour toutes celles et tous ceux qui se seront mis(es) en marche pour la servir.
Les discours s’enchaînent et ne se ressemblent pas toujours, qui appellent à se mobiliser au nom de valeurs projetées sur un pays qui ne doit sans doute pas être celui de toutes et tous puisqu’il existerait des êtres qui réussissent et d’autres qui ne seraient rien.
La distinction établie par le Président de la République française entre ces deux catégories n’a pas manqué d’être relevée par nombre de ses citoyennes et de citoyens et a fait l’objet d’autant de réactions que d’analyses.
En voici une.
Pour le reste et sans surprise pour qui n’en aurait pas eu lors des mots prononcés par Emmanuel Macron sur le Président syrien, ce communiqué remet quelques pendules à l’heure de celui qui se dit Maître des horloges.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire