société

Macron-Hariri, coup de maître ou pas, l’ardoise attend

On est loin du camouflet qui aurait été infligé à Emmanuel Macron comme l’estimait un article évoqué dans le précédent sujet de ce blog.
Si camouflet il y a eu, c’est bien plutôt pour les 50’000 salariés de l’entreprise dont Saad Harriri était le principal actionnaire.
Francetvinfo renseigne aussi, avec document radiophonique à l’appui, sur cette affaire qui s’élève à des millions d’impayés.
Qu’il s’agisse de salaires dus à 240 expatriés français ou de primes jamais versées aux organismes sociaux, le premier ministre libanais démissionnaire aura à rendre des comptes.
Pendant ce temps-là et à l’opposé du camouflet, c’était un coup de maître diplomatique qui était aussi évoqué ici.
Autant dire que les victimes de l’entreprise à la tête de laquelle se trouvait Saad Hariri ne doivent sans doute pas avoir la même appréciation de la situation.
On ose espérer pour elles qu’Emmanuel Macron saura mesurer l’ampleur des dégâts causés à ses compatriotes et aux organismes et institutions du pays qu’il préside.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire