société

Mamoudou Gassama, entre honneurs rendus par deux Présidents…

Eh bien puisque la scène à laquelle le monde entier a pu assister via le web, scène où l’on découvre le sauvetage d’un enfant de 4 ans suspendu dans le vide à Paris fait tant réagir, parlons-en!
Certes, l’actualité avec, une fois encore la mort au coin de la rue à Liège est tout aussi importante. Tout comme l’est celle d’autant de guerres qui se déroulent partout dans le monde et desquelles l’écho rendu dans nos médias est sélectif, multiples raisons obligent.
Revenir donc, ici, sur ce qui a tant mobilisé ces derniers jours, à savoir l’action de Mamoudou Gassama, c’est que, comme l’estiment certains, au cas où elle serait montée de toutes pièces, le jour où la vérité apparaîtra, autant dire que cela ne profitera à personne et surtout pas à ce jeune Malien s’il a été instrumentalisé à son insu.
Pour l’heure, quoi qu’il en soit, voici qu’après les honneurs que lui a rendus le Président français, le Président malien lui propose de revenir au pays et d’intégrer l’armée. 
Or, l’estime rendue à ladite grande muette par celui qui est résumé à ses seules initiales IBK semble sujette à controverse. Et cet article, dont l’illustration figure en capture d’écran ci-dessus, est loin d’être inintéressant.
Il y est fait part du regard porté sur Ibrahim Boubacar Keïta par certaines personnalités politiques françaises parmi lesquelles, François Hollande, Dominique de Villepin, Jean-Pierre Raffarin et Emmanuel Macron.
Pour qui souhaite tisser une histoire d’un autre ordre autour de Mamoudou Gassama, il y aurait là de quoi. Et ce serait bien désolant pour lui s’il devait n’avoir été qu’un simple enjeu alors qu’il a fait montre d’un grand courage.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire