société

Mépris

capture d’écran du site de La Forêt des livres
On a déjà eu l’occasion de découvrir la qualité de jugement de la rédaction de BibliObs tandis qu’elle commentait le discours tenu par Alexeï Makine sous la coupole de l’Académie française.
C’était le 15 décembre 2016, l’écrivain y était reçu et de son discours n’a été retenu en titre que ce néologisme s’il en est de poutinien.
Et puis, plus récemment, lors des festivités du 14 juillet à Paris, voici qu’un nouvelle manifestation de grande culture nous était offerte par le même BibliObs.
Il en a aussi été question ici.
S’agissant de Gonzague Saint Bris, personnalité singulière et généreuse à laquelle il a été rendu hommage ici tandis que sa mort brutale est survenue dans la nuit du 7 au 8 août, voici comment ce même BibliObs évoquait, en 2012 le festival littéraire créé par l’écrivain en 1995.
Y voir du fiel sinon une orientation politique à peine manifeste est peu dire tandis que l’on sait comment sont attribuées tant de reconnaissances dites officielles à toutes sortes de personnalités.
Et dans ce sens de résistance qu’a été celui de nombre d’actions menées par Gonzague Saint Bris, écoutez-le raconter comment a été créé le Festival de Cannes.
Dénigrer comme s’y emploie si bien BibliObs ne révèle que condescendance, inculture et mépris.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire