Economie, Politique, société, Voix

Pays cobayes, la Fondation Gates à l’oeuvre

Ce qu’on voit défiler sur les réseaux sociaux peut, parfois, laisser perplexe. Mais quand c’est un journal tel que Le Monde qui publie un article  relatif au carnet de vaccination sous-cutané, là, on n’est plus dans le propos classé « complotiste » .

On est bel et bien dans une réalité qui concerne, pour l’instant trois pays. En effet, au Kenya, au Malawi et au Bangladesh sont menées, dans un premier temps, des enquêtes d’opinion sur le sujet.

L’invention de nanoparticules injectables sous la peau et détectables ensuite avec un smarphone modifié, on la doit à des ingénieurs du Massachusetts Institute of technology (MIT).

Or, selon Le Monde, aussi bien l’invention que l’enquête sont financées par la Fondation Gates.

Les commentaires qui suivent l’article témoignent du sens critique de lecteurs qui, pour l’un, s’étonne que des chefs de gouvernement aimant leurs peuples respectifs acceptent de les voir soumis à pareilles enquêtes ou, pour un autre, s’interroge sur le fait qu’elles n’aient pas lieu aux Etats-Unis, par exemple.

On n’est plus dans la politique ici, et encore moins dans celle qui se soucierait de santé. Sauf à admettre qu’une fortune amassée par un individu lui dicte sa feuille de route et l’avenir des populations de la Terre entière.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Jean Karmann 16 août 2020 at 19h34

    On se rassurera au constat que Poutine a fait vacciner sa propre fille avec le nouveau vaccin russe. Au moins une chose dont ne pourra accuser Bill Gates. Quoique… complotistes de tous les pays, unissez-vous.

  • Reply Charles 05 20 août 2020 at 09h07

    Vous avez raison M. JEAN KARMANN de relever que la fille de M. Poutine a été incluse dans l essai en cours du vaccin russe. Cela montre un sérieux dans leur procédure et Bravo.

    Néanmoins, on verra bien d ici l automne ou au plus tard début 2021, nous dit-on, de connaître l efficacité de ce vaccin et de même la durabilité et surtout des éventuels effets secondaires
    indésirables. Ceci est le lot habituel de chaque vaccin n importe est le fabricant ou les testés. On verra au court ou moyen terme ce que cela donne.

    Où je trouve que cela a été immonde est de descendre ce vaccin en flèches à peine à 24 hrs après que M. Poutine l avait annoncé. Ce n est pas parce qu il est toxique ou mortel , on n en sait rien. Il a été descendu en flèches parce qu il vient de la sale antienne de continuer à considérer La Russie et Poutine comme des bêtes noires. Là, la logique, la science médicale et la moralité avaient pris un sale coup mais la caravane continuera son chemin.

    Je ne suis pas ni très courageux ni inconscient non plus afin de me faire tester le premier par un vacciner. Il faudrait bien entendu des « cobayes » raisonnables afin d avancer la médecine et surtout les vaccins incluant celui contre le Corona. Me trompé-je? Osè-je demander si des contributeurs sur cet excellent blog accepteraient de rentrer courageusement dans un protocole d essai de mise sur le marché d un nouveau vaccin russe ou pas russe ?!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Reply Charles 05 21 août 2020 at 09h44

    ——————
     » (…) Il semble que le vaccin russe contre le Corona pourrait protéger pendant une durée de 2 ans au moins mais d autres futures études seraient en cours afin de l infirmer ou le confirmer. Ceci est extrapolé d après l histoire du vaccin contre l Ebola qui a été fabriqué par le même Institut RFPI. La Russie compte fabriquer près de 200 millions de doses d’ici la fin de l’année 2020 .Plus de 20 pays ont déjà envoyé des demandes pour produire un milliard de doses de Spoutnik V. La Russie s’est en outre mise d’accord avec cinq autres pays sur la production du vaccin (….) »

    Source:
    https://fr.sputniknews.com/sante/202008201044288884-la-russie-precise-la-duree-daction-de-son-nouveau-vaccin-contre-le-covid-19/
    ——————-
    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Reply Charles 05 25 août 2020 at 19h18

    Le vaccin russe Spoutnik V a été testé en Russie sur 40 000 candidats. Par ailleurs, descendre ce vaccin en flèches seulement à 24 hrs après l annonce par M. Poutine devrait plaire beaucoup à M. Trump du moment que ce dernier attend impatiemment son Joker miracle (Vaccin à Trump) pour redorer son blason devant les américains qui trouvent que la gestion du Corona par Mister Ze Prézident est lamentable…(6 millions touchés par la Covid et 170 milles morts à ce jour…)…

    Pour tout vaccin qui sera une vache à lait par les différents labo (La Pharma n est pas une Philanthropie, faut-il le répéter et le dire?) , on verra bien qui serait le plus offrant pour les pays africains et autres pays en guerre qui ne peuvent pas se le payer. Si M.Trump les offrirait gratos à ces pays, j irais devenir une soeur catholique (une nonne quoi) dans un couvent :)…On verra bien!

    En connaissant tous la différence entre les déclarations de M. Poutine et de M. Trump:
    –M. Poutine dit ce qu il va faire et il fera ce qu il a dit.
    –M. Trump dit: »Oui j ai dit ceci et cela et je le confirme. Mais je n ai pas dit si je vais le faire ou ne pas le faire.

    Bien à Vous.
    Charles 05

    Bien à vous.
    Charles 05

  • Laisser un commentaire