société

Salopes, FEMEN, Femmes

La violence subie, la violence dénoncée n’est pas niée ici.
Seule la manière de la mettre en perspective interroge.
Mesurer le profit de telles actions publiques et médiatiques pour la cause féminine est prématuré car trop lié à la sensation immédiate que renvoient les images.
Aussi, seul l’avenir dira le bien fondé de ces manifestations de femmes à moitié dénudées, seins à l’air, exhibant tatouages ou autres slogans inscrits sur leur chair pour clamer leur blessure, leur colère, leur révolte.
Ce que l’Histoire retiendra de leur combat sera peut-être une mention. 
Pour l’heure, le spectaculaire paraît l’emporter.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire