Politique

UMP, lutte finale ou fin de parti?

Et si la situation que vit l’UMP était une leçon inédite de politique?
Certes, il y a de quoi rire ou pleurer. Mais au-delà de l’émotion, pourquoi renoncer à de nouvelles perspectives?
Seraient-elles toutes condamnées ou juste inconcevables?
Alors que les rappels au maintien de l’union se scandent comme des refrains de part et d’autre des deux camps, ce 21 novembre au soir, François Fillon sur TF1 et  Jean-François Copé sur France 2 se sont exprimés.
Le premier a dit ne plus revendiquer la présidence de l’UMP, le second s’est posé en rassembleur.
Chacun joue sa partition.
En même temps, d’autres mélodies se fredonnent en sous-sol.
Cette cacophonie, l’imagination au pouvoir ne saurait-elle la remettre au diapason?

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire