Culture, Economie, Histoire, Politique, société, Voix

La haine est de sortie mais on le savait…La preuve, en image!

La liste s’allonge des grands esprits analytiques! J’ai l’honneur d’être suivie par un internaute particulièrement perspicace. « Notre fasciste est de sortie on dirait »… commente-t-il en réponse au précédent sujet de ce blog partagé sur le réseau très social qu’est Twitter. 

 Je cherche à consulter le profil de ce savant auteur et découvre ceci:

Au-delà du fait qu’être traitée de « fasciste » est devenu si courant que cela ne veut à peu près rien dire sinon tout dire ou trop dire, vous constaterez que ce réseau ne voit aucun « standard » qui contreviendrait à sa « communauté » pour diffuser la haine anti-russe comme l’indiquent les captures d’écran ci-dessus.

Pour qui souhaite comprendre ce qui est écrit en ukrainien sur ces panneaux photoshopés, la flèche verticale indique: Va te faire foutre,  la flèche vers la gauche indique: Va à nouveau te faire foutre et la flèche vers la droite indique: Baise la Russie.

À préciser encore que, sur un autre réseau social bien connu qui, lui non plus, n’a pas suscité d’émoi au sein de sa « communauté », ce panneau a été retenu comme image de couverture du profil de l’élu valaisan cité dans le précédent sujet de ce blog, Yanick Charvet.

Avouez que cela vaut la peine d’écrire sur la guerre en Ukraine! On fait des découvertes fascinantes. Allez, pour élever un peu le débat, je vous propose cette analyse de l’Universitaire Jean-Robert Raviot.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

10 Commentaires

  • Reply Yelena 23 mars 2022 at 16h21

    ils sont tous remplis de haine… ça fait trente ans qu’on leur fait ingurgiter la haine du russe et la haine tout court. J’ai regardé un reportage sur une chaine grecque où une jeune fille d’une 15-aine d’années qui s’était échappée de Marioupol racontait son périple. Elle a juste dit que les soldats ukrainiens les avaient menacés en brandissant leurs armes et, plus loin, les russes les avaient rassurés et les avaient accompagnés jusqu’à ce qu’ils sortent de la zone dangereuse. Les ukrops (parmi lesquels une personne que je connait très bien) ont lancé un avis de recherche contre cette gamine la traitant de tous les noms…La mère de cette gamine s’est adressée personnellement à la personne qui a lancé cet appel la suppliant de laisser tranquille sa fille. La riposte fut encore plus haineuse…. Et ces gens-là vont inonder l’Europe.

    • Reply Hélène Richard-Favre 23 mars 2022 at 16h25

      Merci, Yelena et je renvoie à l’émission de la télévision grecque au cours de laquelle a témoigné cette jeune fille:

      https://www.youtube.com/watch?v=ogCh7xvqo0c

    • Reply Daniel 23 mars 2022 at 20h22

      « Et ces gens-là vont inonder l’Europe. »
      Je me réjouis déjà. J’ai eu l’occasion de voir passer un exemplaire. Ce n’est vraiment pas triste.
      Un autre exemple:
      https://t.me/opersvodki/2100

  • Reply Zyriab 23 mars 2022 at 18h19

    Rien de nouveau sous le ciel de l’occident Depuis la chute du Nazisme on nous convainc que l’Europe a été « LIBÉRÉE par l’armée US Tous les prof oublient de mentionner la participation de l’Armée Rouge et le sacrifice des Peuples de l’URSS(27 millions de morts) La guerre froide c’est Staline Tout le monde après les campagnes anti soviétique antirusse est convaincu que Tous les russes sont des monstres que le Président Poutine est un Vampire comme tout le monde oublie que depuis 1945 L’Armée US a fait plus de mort à travers le monde que Hitler durant la 2 ème guerre mondiale (Guerre de Korée; Guerre du Vietnam et toutes les agressions contre des peuples Cuba l’île de Grenade PANAMA Venezuela Colombie Mexique Chili Irak Libye

  • Reply Charles 05 23 mars 2022 at 19h25

    Bien dit @Zyriab,
    Vous oubliez de citer à la fin de votre texte d autres pays agressés et quasi détruits:Syrie, Yémen, Afghanistan …et sans oublier que les sanctions extraterritoriales américaines sont : aussi une machine de guerre et un genre de Hold Up

    Bien à vous.
    Charles 05.

  • Reply Daniel 23 mars 2022 at 20h13

    Etre traité de fasciste par un nazi, c’est comme passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile: un plaisir de fin gourmet. Courteline.

    Qu’un élu suisse reprenne ce panneau démontre trop bien l’ignorance, la stupidité dans laquelle est tombée la Suisse et le fait que c’est bien la Suisse qui se fascise et où les résistants semblent désespérément peu nombreux.

  • Reply Daniel 23 mars 2022 at 23h50

    Selon christian macherel IL FAUT choisir son camp, ce serait même indéniable.

    J’imagine sans peine quel camp IL FAUT choisir.

    Celui-ci:
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-10636597/Ukrainian-doctor-tells-TV-interviewer-ordered-staff-CASTRATE-Russian-soldiers.html

    On avait déjà un tueur de cafards (heureusement mis en sécurité pour de nombreuses années), maintenant on a un castrateur de cafards. A noter que les deux cafards ne sont pas les mêmes. Les cafards du premier sont en train de faire le ménage, notamment à Mariupol.

  • Reply Robert Roudet 24 mars 2022 at 11h03

    Je signale une petite vidéo amusante contre la russophobie: il suffit de taper #StopHatingRussians sur google, puis de chercher celle avec des chiens. C’est fait avec beaucoup d’humour. Par ailleurs, un article du Monde fait le point sur ce que représentent les nazis dans l’armée ukrainienne et cet article, qui se base sur des travaux de mon collègue de l’INALCO, Nonjon, semble fait assez honnêtement et devrait être médité par notre intelligentsia antifasciste qui soutient sans réserve aucune la cause ukrainienne. Pour le trouver il suffit de taper sur Google Nonjon Ukraine le Monde.

    • Reply Hélène Richard-Favre 24 mars 2022 at 12h43

      Merci de ces références!

    • Reply Daniel 25 mars 2022 at 19h12

      Désolé, mais l’article du monde ne déroge pas à la désinformation et à la propagande. Il ne parle que du régiment azov et pas des autres battaillons nazis: aidar, c14 et donbas (avec un seul « s » côté ukrainien). Il ne montre pas les swastikas pourtant omniprésentes et les tatouages des nazis avec ces mêmes swastika. Rien qu’à Mariupol il y avait 14’000 nazis sous la bannière azov et pas tous ukrainiens. L’ordre leur a été donné depuis Kiev de ne pas se rendre (un sauf conduit leur avait été proposé!), car ce qui compte c’est de tuer et de détruire tout ce qu’ils peuvent. Des nazis d’autres nationalités ont été incorporés, ils ne sont pas venus en « visite ». Avec un encadrement britannique et ricain. Cet article ne parle pas de la sbu, une véritable gestapo ukrainienne. Il ne parle pas du fait que tout l’encadrement de l’armée ukrainienne est nazie. Il ne parle pas du nazi Iaroch qui a été nommé à un poste clé. Il ne parle pas du fait que les nazis commettent des crimes de guerre en masse. Un exemple: les nazis (à Kharkov sauf erreur) ont tiré avec une arme antichar sur une ambulance. Les quatre occupants tués. Les nazis ferment les corridors humanitaires parce qu’ils veulent garder les civils comme otages et boucliers. Ils ont tiré sur un barrage pour créer une inondation, etc.Ce torchon fait la propagande des nazis en sous-estimant tout au long de l’article les nazis et leurs crimes. Le but des nazis est de faire le maximum de dégâts et de tuer le maximum de monde.

      Ici, regardez la vidéo avec deux nazis azov, regardez comment ils traitent les civils:

      « Watch this video of Azov with their Ukrainian human shields locked in a house: »
      ????!!!

      Mais là où cet article est proprement dégueulasse, c’est quand il parle de la « libération » de Mariupol par azov. Mariupol avait voté à 85% pour l’autonomie de Donetsk. Crime impardonnable pour les nazis qui ont voulu punir cette ville. Début mai 2014 déjà, les nazis ont tiré sur les manifestants. C’est aujourd’hui que la ville est libérée, mais à quel prix ! Et les troupes de Donetsk et les troupes russes sont accueillies par la population comme des libérateurs:
      « Vociem liet jdala! »

    Laisser un commentaire