Histoire, Politique, société, Voix

Après le « tueur », le « tyran », un sommet avant un autre…

Un double de Michel Eltchaninoff serait bienvenu pour se mettre dans la tête de Joe Biden. Rappelez-vous le titre de l’ouvrage de ce philosophe qui a réussi l’exploit d’entrer  « Dans la tête de Vladimir Poutine ».

Car à en croire cet article de la Tribune de Genève, le Président des Etats-Unis aurait « dessiné le cadre idéologique » du « front démocratique » qu’il aurait présenté au Congrès fin avril  comme un duel « entre la liberté et la tyrannie ».

En d’autres termes, le « front démocratique » duquel nous serions connaîtrait « la liberté » quand d’autres, au contraire, n’auraient que  « la tyrannie » en partage.

On se réjouit déjà du dialogue qui va s’engager entre le « tueur » désormais « tyran » et son interlocuteur du « front démocratique ».

Quoi qu’il en soit, saluons la perspective de cette rencontre, même si aucun miracle n’est à attendre mais nul n’y songe.

Puisse ma ville et mon pays constituer une étape qui contribue à l’amélioration des relations entre les Présidents de ces deux pays, le monde leur en saurait sans doute gré!

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire