Culture, Histoire, Politique, société, Voix

Après les empoisonneurs, les pirates russes…

Le grand quotidien Le Monde se fait le relai des poursuites lancées par la justice américaine à l’encontre de six pirates qui seraient issus ds services de renseignement russe. C’est dans le cadre de l’affaire Macronleaks… Bigre, ces Russes, décidément, je ne sais pas si vous remarquez mais ils n’arrêtent pas!

De garder la main sur la Biélorussie, d’empoisonner un blogueur paraît-il « premier opposant de Vladimir Poutine » , de terroriser la France avec des « Russes-Tchétchènes » auxquels elle a justement donné asile, victimes qu’ils étaient de guerres menées par le Kremlin, la liste est longue encore des maux qu’ils nous imposent, ces Russes!

Imaginez un peu, quelle idée aurions-nous, en Occident, de prêter main forte à la corruption, de se débarrasser de gêneurs qui, par miracle, survivent à un empoisonnement, de mener une guerre sans merci à de pauvres gens terrorisés qui terrorisent à leur tour, bref, de nous fourvoyer dans autant d’actes malveillants?

La Russie a tout faux depuis des années.  Quand elle était soviétique, elle était une menace, désormais, tout autant sinon plus encore. On vous expliquera que c’est normal, que son Président est un ancien du KGB, etc.etc. Et surtout, on se gardera bien de ne pas rappeler le passé de la Nobel de littérature 2015, dressant les louanges d’un homme qui n’a pas eu, pour réputation, d’être un ange…

Bon, c’est vrai, je serais « russophile »… c’est ainsi que, du temps où j’ai encore eu les honneurs de la RTS, on me présentait. Comme si c’était un titre, une qualité, un défaut, allez savoir, en tous les cas, je n’ai jamais su de quel pays les partenaires avec lesquels je me suis entretenue étaient «- philes », amis.

C’est que, pour nos journalistes, aimer la Russie doit sans doute être signalé. A leur décharge, il est vrai qu’en pareil contexte, cela équivaut à peu près à jouer les kamikazes…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Reply Charles 05 23 octobre 2020 at 17h57

    Excellent votre texte, Mme Hélène Richard-Favre, avec un brin d humour qui lui convient! Vous voyez la pluie à Genève ce vendredi, c est à cause de Poutine et si M. Trump gagnerait l élection c est par l intervention de M. Poutine comme pour M. Bieden s il gagnerait puisque M. Poutine a soutenu les Démocrates de gauche, c est élémentaire!

    Néanmoins, ce n est pas interdit d être russophiles, objectifs et ouverts à la discussion mais quand les « phobes » voient que des arguments tangibles ils n en ont pas, ils n en ont pas , ils attaquent la personne en ad hominem signes de leurs lâchetés et le vide de leurs conceptions souvent assassines. Moi je ne traite jamais les « russophobes » d être de la merde, (bien que je le pense en privé mais chuuut) et j utilise en plus un ton respectueux vis à vis de leurs attaques, je les zappe et/ou que leurs écrits passent à la verticale (vers la poubelle donc) comme pour tout troll.

    In fine, c est évident qu une charmante femme, éduquée et cultivée et à poigne, à votre honneur comme vous les rend dingues moins que pour un mâle qui pourrait les traiter de caca …etc ce que vous ne faites jamais.

    In fine, article venant du journal l Im-Monde, ne vaut pas plus qu un clou rouillé.

    Bien à Vous.

    Charles 05

  • Reply Charles 05 24 octobre 2020 at 09h24

    Une nouvelle très marrante et drôle vient de tomber sur l éternelle ingérence autant de M. Poutine, la « bête noire » et de la Russie dans l élection présidentielle américaine et
    c est du sérieux de chez sérieux, je vous le promets.

    Asseyez-vous tout d abord, SVP, avant de la lire. Les services de Renseignements russes appelés dans le passé le KGB, ohlala, faisons attention avec le KGB, a été réanimé en unissant deux gigantesques et horribles services, bien entendu à cause ou grâce à M. Poutine. Ces deux services sont le SVR et le FSB soit successivement-parlant le Service du Renseignement Extérieur (SVR) et le Service de Sécurité Fédérale (FSB) de la Russie.

    Revenons à nos moutons. Le SVR+ Le FSB ont poussé M. Rudolph (Rudy pour les intimes) Giuliani, ancien maire de New York, à inventer et à diffuser des Fakes News contre M. Joe Biden et qui risquent de le couler grave dans les jours qui viennent. M. Rudolph Giuliani a donc en sa possession un Laptop explosif et appartenant à M. Joe Biden. En passant et pour les initiés comme moi, un Laptop désigne un ordinateur portable avec un clavier et un écran rabattable que l’on peut transporter avec soi, vous pigez ? . Ce Laptop qui appartient à M. Joe Biden contient des info très importantes et compromettantes surtout sur Hunter, le fils de M. Joe Biden. Ceci pourrait nuire gravement à la candidature de M. Biden et que M. Trump estime depuis longtemps que Hunter Biden et son Père, Joe, sont des « criminels » vu leurs magouilles en Ukraine contre les USA.

    Bon sang et où M. Giuliani a pu mettre la main sur ce fameux Laptop, devinez? Je vous la donne en prime: M. Biden père n est plus revenu chercher son Laptop et il l a oublié carrément pendant des mois chez ledit concessionnaire de service Laptop agréé. Mais où as-tu eu la tête sacré Joe…ça va pas?

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Laisser un commentaire