société

Defend Europe, l’opération en Méditerranée qui divise

Une lettre ouverte a été adressée à la chaîne dite publique d’information, je veux parler de la Radio-Télévision Suisse, RTS. 
Son auteur est le père d’un homme qui a fait l’objet d’un reportage dont il conteste le parti pris.
En effet, dans son téléjournal du 19:30, la chaîne dite publique d’information suisse a fait part de ce citoyen suisse qui co-dirige, en Méditerranée, une opération appelée Defend Europe et qui, par ailleurs, a servi comme officier de l’Armée suisse avant d’être suspendu de ses fonctions il y a cinq ans, selon la RTS. 
La question des migrants divise, c’est vraiment enfoncer une porte ouverte que de le rappeler.
Et pourtant, c’est là bel et bien un problème de société qui, s’il n’est pas traité de manière la plus objective possible, ne serait-ce que par les chaînes d’information dites publiques, ne risque que d’exciter autant de réactions de protestation.
La RTS, à la différence d’autres médias, se doit de rendre compte de l’actualité de la manière la plus impartiale qui soit. Force est de constater, néanmoins -et on l’a à mainte reprises déjà signalé ici dans le cadre de la guerre en Ukraine encore pas terminée- que tel n’est trop souvent pas le cas.
Alors et dans ce sens, ce père, Monsieur Jean-Pascal CATTIN, est en droit de de réagir et sa lettre, d’être pris en considération. 
Mais quelle suite lui sera donnée, la question reste posée…
NB: L’auteur de ladite lettre tient à préciser qu’en aucun cas cette lettre ne peut être reprise, en l’occurrence, par La Tribune de Genève sans son accord formel

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire