Culture, Histoire, Politique, société, Voix

Demander pardon…

Anecdote peut-être pas car ce genre de gentille plaisanterie s’adresse en général à des personnes que l’on connaît et non à quelque passant(e)s au hasard des rues d’une ville.

Le gars était sympa, il n’était pas agressif lorsqu’il s’est adressé à moi.

Nous nous trouvions en sens inverse sur le même trottoir, il était accompagné d’une jeune fille à la couleur de peau blanche, lui, l’avait plus colorée, il devait avoir entre vingt et trente ans.

Arrivé à ma hauteur, il me lance soudain «  Vous me demandez pardon, non? » J’interroge, amusé il répète « Vous me demandez pardon, non? »

Toujours aussi interrogative et tout à fait prête au dialogue, je lui demande qui doit demander pardon à qui et de quoi, ne saisissant pas le sens de sa question.

Alors il sourit, se sent tout de même emprunté puis, face à ce singulier échange qu’il a initié, il précise « Je plaisante! »

Et il a continué son chemin et moi le mien.

Même sur ce ton badin, le fait que cet inconnu se soit ainsi adressé à moi dans la rue donne la mesure de l’influence du courant appelé « antiraciste ».

Rien de bien grave, en l’occurrence et pour cette scène de rue, juste révélateur.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Charles 05 13 juin 2020 at 11h47

    Mme Hélène Richard-Favre,

    Quand on est une grande âme, on pardonne à ce Monsieur qui fait pitié de vous avoir interpellée d une manière insupportable 🙂

    Bien à Vous.
    Charles 05

    • Reply Hélène Richard-Favre 13 juin 2020 at 12h39

      Oui, Charles 05, ce jeune homme s’est senti gêné lorsqu’il a réalisé la situation dans laquelle il s’était lui-même mis et nous nous sommes quittés « sans autre », pour reprendre votre formule 🙂

  • Reply Michel Mottet 13 juin 2020 at 13h32

    L’exemple vient de très haut. Voir le maléfique individu qui baise les godasses de personnes de couleur… Quand on est une grande âme on condamne de telles pratiques que ce soit dans la rue ou dans un palais.
    https://forocatolico.wordpress.com/2020/06/04/asi-ama-bergoglio-a-sus-ovejas-en-video/

  • Reply Charles 05 13 juin 2020 at 13h56

    @Bonjour Michel Mottet,

    Je n approuve pas et je ne comprends pas votre lien sur le Pape « raciste ». A son âge avancé, serrer la main de cette dame ou se faire bousculer, s il tomberait peut être il se casse la hanche, entre autres, j accepte que c était un peu maladroit de part et d autre.

    Par contre, vous avez osé le salir gratuitement dans ce contexte incongru et c est à cela qu on reconnaît votre écrit comme dit MIchel Audiard. Toutefois, je ne pense pas que vous avez gardé les vaches ensemble. Un peu respect si vous arrivez encore!

    Vous dites, l Exemple vient de très haut mais savez -vous que les donneurs de grandes leçons devant l éternel ne sont pas souvent les meilleurs donneurs d exemples à suivre, bien à contraire.

    Sans autre.
    Charles 05

  • Laisser un commentaire