Politique

Européens, notre avenir est en jeu

Les tensions qui mettent l’Occident aux prises avec la Russie divisent de plus en plus l’opinion publique.
Cette tendance à scinder en deux camps adverses les personnes qui s’expriment sur la Russie, nombre d’observateurs la constatent alors qu’elle prend une tournure de plus en plus aigüe.
Dans ce contexte, que d’aucuns qualifient ce blog de « pro-Russe » quand ce n’est carrément pas d' »anti-occidental » dénote, au mieux, une lecture défaillante qui, en tant que telle, ne mériterait pas plus d’attention.
Sauf qu’elle confirme ce besoin de situer d’un côté ou de l’autre, un point de vue qui ne vise, au contraire, qu’à rejeter toute position qui radicaliserait la relation entre Europe et Russie.
A écouter nombre de mes compatriotes parler de ce pays alors que bon nombre d’entre eux avouent ne jamais s’y être rendus, pas davantage, n’avoir cherché à aller au-delà d’informations reçues ici et là, on mesure comment agit une propagande qui ne dit pas son nom. 
Car si tant de personnes n’ont pas le temps ni, surtout, la curiosité de s’interroger sur ce qu’est la Russie, la juger ne semble pas les gêner.
Avoir à entendre que les Russes ne savent pas ce qui se passe car on leur cache la réalité, c’est dire le niveau de réflexion acquis grâce aux manipulations auxquelles se livrent les médias occidentaux!
Lequel de ces esprits avisés sait combien de chercheurs ou autres connaisseurs et spécialistes de la Russie sont tenus à l’écart d’émissions radiophoniques, télévisées ou autres colonnes de journaux et de magazines?
Pour une Europe qui prône ouverture et liberté d’expression, le triste contre-exemple qu’elle en donne avec la Russie va au-delà d’une image à déplorer.
C’est son avenir qu’elle met en jeu et la paix de ses peuples.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire