Politique, Religions, société, Voix

Histoire triste

Cela aurait pu être une belle histoire que j’avais proposé à une jeune femme d’écrire avec elle lorsqu’elle m’avait raconté en quelques mots d’où venait l’homme avec lequel je l’avais rencontrée.

Il avait traversé les mers au risque de sa vie, sur ces bateaux de fortune et d’infortune tout autant. Il avait connu de nombreuses épreuves avant de rejoindre l’Europe.

Le couple s’est installé dans un appartement où deux enfants sont nés de ce qui ressemblait à un conte de fée. Il était chrétien, attentionné, j’étais heureuse pour cette famille.

L’histoire était belle et démentait ce qu’on pouvait lire ou entendre de négatif sur les réfugiés.

Il n’en aura malheureusement pas été ainsi, l’homme, sitôt son statut régularisé a commencé à insulter sa compagne, à l’humilier, la tromper, bref, à trahir et à piétiner l’amour que lui avait porté la jeune femme.

A l’évidence, les racistes et les xénophobes boiront cette histoire comme du petit lait qu’elle n’a pas vocation à être. La taire, néanmoins, m’est difficile tant son issue est décevante.

Le cas de cet homme n’est, bien sûr pas à généraliser. Il confirme malheureusement que l’amour, accompagné d’aide et de soutien, n’est pas toujours partagé de la plus belle façon.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Reply Gérard BIENVENU 19 mars 2021 at 18h06

    Comme cette histoire est bien triste ! Elle est pourtant écrite, plus courte et moins belle. En fait, dans cette histoire, tout le monde a perdu …

  • Reply Marco POLLI 22 mars 2021 at 18h51

    C’est hélas une réalité que les bienpensants ont de la peine à regarder en face. Il y a des peuples qui ont une autre relation à la femme, celle que certains pays européens avaient aussi. Et aussi qui passent par une période historique comme celles qu’ont connu l’Allemagne d’Hitler, et l’Italie de Mussolini, et l’Espagne de Franco, et la France de Pétain. Et j’en passe et des pires. Bonne route !

  • Laisser un commentaire