société

Incompressible humanité: plaidoyer.

En réaction à la misère qui plombe tant de vies partout dans le monde, les explications sinon les accusations ou autres dénonciations d’un camp ou d’un autre, s’enchaînent à l’envi.
Parfois suivies de promesses sinon de garanties d’avenir meilleur, elles mobilisent ou rebutent, c’est selon.
Car face au cynisme qui préside trop souvent à nombre d’agressions en tous genres, la réserve retient de trop d’optimisme.
Or quand, déçu ou revenu de tout, on se range à une raison ou une autre sans plus adhérer à aucune faction partisane quelconque, est-ce à dire que l’on demeure inactif?
Non à observer nombre de celles et ceux qui s’engagent et luttent aux côtés des plus démunis.
Qui pour une cause, qui pour telle autre, aussi diverses et variées soient-elles, toutes, à leur manière,  tentent d’apporter aide et soutien.
Alors?
Refuser de considérer l’humanité à travers sa seule noirceur, c’est lui accorder encore sa part incompressible de grandeur.
Elle existe.
L’entretenir, c’est au moins ne pas céder à ce qui la menace.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire