Voix, Economie, Histoire, Politique, société

Le Havre, 5 septembre 1944, une pensée à ma mère

Le 5 septembre 1944, les Havrais découvraient comment les Alliés estimaient bon d’agir pour les « libérer ». Un déluge de feu s’est abattu, six jours durant, sur leur ville.

Les récits que ma mère m’a livrés de manière récurrente, tant ce qu’elle a vécu l’habitait, ces récits se sont à jamais gravés en moi.

Et découvrir publiées dans le cadre d’un groupe Facebook, des photos de ce qu’était le Havre sous l’occupation allemande et jusqu’à la libération a complété ce que seul mon imaginaire était en mesure de concevoir.

Pour avoir secouru  – quand c’était encore possible –  sinon hélas, récupérer ce qu’il restait des corps de victimes, ma mère a reçu les honneurs de la Croix-Rouge française.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Reply Kohler 4 septembre 2022 at 21h04

    Les « libérateurs » anglo-américains ont bombardé les civils français comme jamais les allemands ne l’auraient fait. (60’000 morts je crois)

  • Reply Charles 05 5 septembre 2022 at 21h42

    Les Yankees durant la 2 ème guerre mondiale n ont fait qu embarquer en Normandie en France comme les inspecteurs des travaux finis.

    Sans l Union soviétique la 2 ème guerre mondiale n aurait jamais finie et ce n est que grâçe à L. Union soviétique que la 2 ème guerre mondiale a été finie avec 25 millions de morts soviétes qui ont achevée la fin des nazis et ce n est que les américains ne sont arrivés juste pour la photo

    Bien à Vous
    Charle 05

  • Laisser un commentaire