société

Le Qatar selon les uns et les autres

Que ce qui s’appelle information soit aléatoire, on l’a bien compris. 
Fonction de pouvoirs qui ont intérêt à ne diffuser que ce qui intéresse leur cause, l’information circule ou non.
Aussi, selon qu’elle dérange, sera-t-elle considérée comme propagande, on l’a tout autant bien compris.
Dans ce sens, voici qui donne un autre tour à ce qui avait été diffusé, il y a peu, en relation avec la visite de Donald Trump en Arabie Saoudite.
Deux articles, en effet, évoquent la situation au Qatar.
Ici, pour nous rappeler que ce petit pays compte encore de nombreux alliés, là, qu’il aurait conclu un accord avec les Etats-Unis.
Cherchez l’erreur, pour qui le souhaite!

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire