Culture, Histoire, Politique, société, Voix

Liberté de détester

Au moins trois sujets de blog lus sur la plateforme où, en son temps pas si lointain, le mien y était encore  hébergé, ont attiré mon attention à divers égards.

D’abord, bien sûr, pour ce dont ils traitaient, ensuite pour la décision prise par leurs auteures -oui, il s’agit de femmes- d’en fermer les commentaires.

A chacune et à chacun de comprendre ce qui a motivé le retrait d’échanges de points de vue ma foi et certes discutables mais fréquents de la part d’intervenant(e)s auxquels(le)s il arrive d’oublier le sujet proposé pour ne plus faire part que de ce qui les préoccupe.

Tel est là l’un des apprentissages que l’on fait lorsqu’on tient un blog.

Des échanges se développent entre commentateurs et commentatrices qui n’ont parfois plus grand chose à voir avec le sujet proposé.

S’impose alors la modération et les conséquences qu’elle entraîne, qu’elle s’exerce ou qu’elle ne s’exerce pas.

Car chacune et chacun semble avoir sa propre idée de ce qu’est la liberté d’expression. Est-elle un principe à géométrie variable ou intangible?

J’ai, pour ma part, compris que certains termes pas même insultants étaient malvenus.

Mais que d’autres qui, véritablement traduisaient rejet voire haine, avaient toute légitimité à se répandre aussi bien sur des plateformes de blogs qu’à longueur de colonnes de journaux ou dans le cadre d’émissions de radio et de télévision.

Je veux parler, ici, de tout ce qui s’énonce sur la Russie, son peuple et son Président.

Car ce qui les vise de propos mensongers, abusifs et plus encore ne semble gêner personne. Alors pour le deux poids deux mesures, bravo! Et le rappeler s’apparente de plus en plus à un combat de titan à mener face au formatage résolu d’ esprits à convaincre.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

11 Commentaires

  • Reply Bitard 29 février 2020 at 14h13

    En France, un discours officiel prétend vouloir lutter contre la haine. Mais comment ? Lorsqu’une fois pour dire ce que je pensais à un commentateur du blog de France Télévision j’avais posté le célèbre « Héautontimorouménos » de Baudelaire, je me suis vu censuré, puis re-censuré devant ma protestation, puis finalement éjecté. Et pourtant, ce poème est un hymne à la lutte contre la haine, qui commence ainsi (de mémoire) : « Je te frapperai sans haine et sans colère, comme Moïse le rocher, comme le bourreau sa victime » etc.

  • Reply Charles o5 29 février 2020 at 16h27

    Mme Hélène Richard-Favre,

    Vous dites à raison: » (…)Car chacune et chacun semble avoir sa propre idée de ce qu’est la liberté d’expression. Est-elle un principe à géométrie variable ou intangible?(…)

    Ce qui s est passé à votre ancien blog Voix, la direction des blog tdg ch n a pas respecté la liberté d expression mais elle l a substituée manu militari, certainement à tort, par la « Liberté » de SA pression voire même SA « Liberté » d Oppression et c est tout!

    Il aurait été plus sain de dire que cette Direction va se débarrasser de cette charge de l ensemble des blog tdg ch ce qui est entrain de se passer et qui est le droit indéniable d une entreprise non pas publique, loin de cela, mais privée. Cette direction vous a fait payer les frais tout d abord en commençant par un des meilleurs blog en étant l Editrice de Voix puis certainement par ricochet les blogueurs de Voix, hélas!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Reply Richard Kohler 29 février 2020 at 21h49

    Je suis contre la pasteurisation des commentaires, car cela détruit une partie de l’ADN de l’esprit que l’auteur voulait donner à son texte,
    c’est comme si on castrait un animal, il n’aurait plus son vrai caractère.
    Si on ne laisse plus les individus exprimer leur malaise, qui parfois se traduit par des mots grossiers, c’en est fini d’une vie sociale simple et naturelle.. elle sera remplacée par une société supportant le joug d’une myriade de lois contraignantes, qui isoleront les individus, les rendront malheureux, et les réduiront à l’état de zombies sans cervelle…
    Est-ce le genre de société où les individus pourront s’épanouir ?
    RK

  • Reply Charles o5 1 mars 2020 at 11h38

    @M. Richard Kohler.

    Votre texte a du bon sens quant à être contre la pasteurisation des commentaires. Néanmoins, éliminer les bactéries pathogènes par la « pasteurisation » n est pas en soi une mauvaise chose. Et de surcroît que ce procédé ne détruit pas tous les micro-organismes, ce n est nullement une stérilisation. Ne dit on pas que la pasteurisation est une débactérisation thermocontrôlée afin de conserver et consommer le « commentaire » plus longtemps?

    Pour revenir aux Blog Tdg Ch, ceux qui ont « oeuvré » pour faire éliminer Voix là bas étaient les pires pathogènes et qui se comptent sur 3 doigts de la main pas plus et qu eux ils continuent leurs sales « oeuvres sous des Casques parfois blancs parfois bleus » sans que « leurs laits/écrits » soient stérilisés, tant mieux ou tant pis, ceci n est plus notre problème…

    Bien à vous.
    Charles 05

  • Reply Marlene 4 mars 2020 at 02h07

    La liberté de détester n’atteint jamais ce degré de destruction. C’est le devoir de détester qui tue (peu importent les sentiments et les opinions). Celui qui crée de toutes pièces les conditions pour amener les gens à détester est un criminel. Si les armes n’étaient pas prohibées, il y aurait déjà beaucoup d’assassinats ou de déprédations de représailles.
    Ce qui s’était passé avec le blog Voix était un symptôme très grave de règlement de comptes agressif. Je ne sais pas si le modérateur responsable de la plateforme s’en rend compte. En tout cas, il semble avoir cédé sous la pression de quelques individus.

    A mon avis, ce sont ces dit trolles qu’on aurait dû amender et éventuellement mettre en quarantaine. (…) J’ignore pour quel intérêt personnel ou de quel tiers ils ont commis ces forfaitures. (…)

    Je dirais donc que ce devoir qui serait fait de détester ceci ou cela, telle personne plutôt que telle autre, est hautement asphyxiant et destructeur parce que la tribune des internautes est utilisée et manipulée aux fins de faire légitimer cet assassinat symbolique.

    A la création des plateforme, on demandait aux gens d’intervenir avec courtoisie et respect. Les premiers blogueurs et les premiers contributeurs constituaient de vrais échanges où circulaient des informations étayées qui échappaient aux journalistes des grands titres. Ils ont montré qu’il y a d’autres journalistes et écrivains qui recueillaient des infos pertinentes, qui réfléchissaient et qui analysaient ces matières brutes. Bref, les blogs s’annonçaient comme un laboratoire d’une self éducation populaire. C’est précisément cette idée de self education qui est, désormais, combattue par les magnats de la presse, ils se sont arrogés les pouvoirs et les moyens intellectuels de formater le monde pour mieux l’asservir.

    C’est une question morale, éthique et de santé publique. Dans ce cas, j’estime que le gestionnaire de la plateforme n’est pas à la hauteur de ses responsabilités. Mais il faut ajouter qu’il est aussi difficile, actuellement, pour la plupart des gestionnaires de plateforme de blogs, de cerner leurs responsabilités car ils sont de plus en plus aux ordres comme des policiers d’une gendarmerie.

    (…)

  • Reply Hélène Richard-Favre 4 mars 2020 at 11h55

    Entre trésors d’humanité et coups fatals reçus, la vie continue…

  • Reply Charles o5 4 mars 2020 at 12h48

    Les Trolls que @Marlene citent actionnent de trois façons:

    1–Détourner le sujet abordé dans l article-chapeau d une Editrice/ Editeur de son blog vers des attaques ad hominem et perso afin que ce sujet qui ne leur plaît pas ne soit pas commenté et que chaque commentateur répondrait par le tac au tac et avec un ping pong débile qui n est nullement intéressant.

    2–Le pire est que ces trolls sont comme des fanatiques illuminés comme disait Voltaire il y a 250 ans. Ils sont payés pour donc ils pensent être capables et ayant même le devoir jusqu à tuer leurs adversaires (ou les blogs aujourdhui, preuve est Voix.blog tdg ch, hélas). Ils jonglent aussi sur la longue liste des commentaires récents (comme celle des tdg ) et ils écrivent n importe quoi comme par exemple des MDRRRRRRR, Looooool, bonne nuit, je vais au lit …. et ils font en groupe des corrections à leurs textes, un virgule manquant…etc.. afin de faire descendre en bas de la liste puis faire disparaitre les commentaires des autres qui ne leur conviennent pas.

    3–Le pire des pires est que ces trolls attaquent même ceux qu ils ne les ont pas sonnés et même si ces derniers, les commentateurs, n ont pas parlé des sujets qui ne contrarient pas ni déplaisent aux trolls. Ces commentateurs commettent donc un crime de lèse majesté de ne pas avoir parlé fanatiquement-parlant et exclusivement 24/24 des aspirations de ces trolls.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Reply Hélène Richard-Favre 5 mars 2020 at 13h06

    Juste pour votre information, l’affaire n’est pas encore réglée. Qu’elle le soit au mieux est un voeu que je n’espère pas pieux.

    Merci à vous de réagir à la fermeture de mon blog, j’y suis sensible. Comprenez, toutefois, que je ne souhaite pas développer davantage.

  • Reply Charles o5 5 mars 2020 at 21h46

    A titre personnel, je prends bonne note de votre remarque, Mme Hélène Richard-Favre, et on verra bien….Attendons voir en espérant que nous serions déçus du voyage.

    Libre à vous de me publier ou pas, sans rancune aucune.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Laisser un commentaire