société

Marine Le Pen, pour la France n’est pas Donald Trump, pour les Etats-Unis

capture d’écran de: https://www.youtube.com/watch?v=A5DoHIfK2Lg
Une fois n’est pas coutume, je rejoins l’analyse de Dominique de Villepin et sans la moindre idolâtrie qui a pu être évoquée par tel ou tel regard trop vite porté sur l’ouvrage que m’a inspiré la fondation de son parti, République Solidaire en 2010.
Cette expérience et les réflexions qu’elle a suscitées sont à l’origine de ce livre, à défaut de tout autre considération pour cet homme dont l’intelligence et la culture ne semblent pas même discutées par ses plus virulents pourfendeurs 
Donc, une fois n’est pas coutume, je rejoins l’analyse de l’Ancien Premier Ministre, livrée ci-après à Joël Carassio, du journal Le Progrès:
http://www.leprogres.fr/politique/2016/11/12/il-veut-renouer-avec-le-reve-americain
Ainsi, à voir la classe médiatico-politique française s’agiter autour de ce qui pourrait attendre la France tandis que les Etats-Unis ont élu Donal Trump à leur présidence, on hésite entre agitation vaine ou références douteuses.
Cela dit et de manière rétrospective, suivre cette émission diffusée en août dernier et indiquée en lien sous la capture d’écran qui illustre ce sujet n’est, à maints égards, pas sans intérêt non plus…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire