société

Monde, la France entre choix et limites

Un autre article publié sur le site Magistro interroge la place de la France au regard de la géopolitique mondiale.
Il n’est plus question, ici, de la Russie, perçue avec quelques approximations sinon erreurs discutables, évoquées dans le précédent sujet de ce blog par un terme qui a été sujet à débat:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/10/23/entente-entre-les-peuples-quel-espoir-encore.html
Or s’il a été fait mention de détails, c’est que l’essentiel à retenir était l’importance, pour la France, de ne pas se désolidariser de la Russie. 
Il ne s’agissait donc pas de dire ce qu’était ou non ce pays mais de manifester la prévalence des relations à préserver avec lui.
De même, dans l’article ci-après, même si l’essentiel du propos concerne les Etats-Unis, son impérialisme et sa politique subséquente, est-ce le rôle que la France pourrait sinon devrait jouer qui est interrogé et soumis à réflexion.
Certes, de tels regards portés de manière globale sont toujours un peu abstraits.
Il paraît important, néanmoins, de les prendre en considération, ne serait-ce que pour tenter une vision d’ensemble d’une situation qui concerne le monde entier:
http://www.magistro.fr/index.php/template/lorem-ipsum/de-par-le-monde/item/2851-ou-va-le-monde-et-nous-francais

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire