Politique, société, Voix

Où déjà « l’hostilité anachronique de la Russie » était relevée par ces mêmes haut gradés de l’Armée française, le 30 avril 2020

Dans la continuité du sujet publié hier sur ce blog, je vous propose de lire une tribune publiée par ce même groupe de haut gradés de l’Armée française qui s’adressait, ce 11 mars dernier, par une lettre ouverte au secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Ce texte-ci date du 30 avril 2020, soit il y aura bientôt un an et a été publié sur le même site du magazine, Capital

Le retour sur image ne manque pas d’intérêt tant il montre comment la France a tenté de négocier sa relation avec l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord. Au-delà des acrobaties pour afficher une posture gaullienne sans, pour autant, tourner le dos à l’OTAN, certaines manoeuvres fort habiles y sont relevées, telles celles de François Fillon pour ne citer que les siennes.

A lire ces militaires, on mesure d’autant les limites imposées désormais à la France alors que, même feu le Président Jacques Chirac entamait une approche, certes négociée mais tout de même, de réintégration de l’OTAN par la France. C’est finalement à son successeur Nicolas Sarkozy que la France devra la concrétisation de ladite réintégration devenue effective lors du sommet de l’OTAN à Strasbourg-Kehl, les 3 et 4 avril 2009.

La prise de position de ces haut gradés français est importante tant il est impératif de ne pas céder à la propagande qui ne dit jamais son nom parce qu’elle avance masquée et brandit l’épouvantail russe pour effrayer des populations qui, dociles ou par confort intellectuel, s’alignent sur la doxa imposée.

Et qu’on ne vienne pas soupçonner, voire accuser les signataires de cette tribune et de cette lettre ouverte d’être inféodés au Kremlin ou les traiter de « complotistes », mieux, de conspirationnistes comme l’usage le veut dès lors que l’on refuse de diaboliser un pays qui n’a rien d’un ennemi et encore moins d’une menace!

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

  • Reply Charles 05 31 mars 2021 at 10h12

    —Bonjour Mme Hélène Richard-Favre, votre analyse est intéressante ainsi que le témoignage de ces militaires français publié par le magazine Capital en avril 2020.

    —Rendre la Russie une « bête-noire » est une bouffonnerie mais hélas ça fonctionne au niveau de l opinion publique un peu bobet à qui on bourre le crâne par des mensonges et à force de les répéter incessamment un mensonge devient une « Vérité » idéologie connue sous le nom de la fenêtre d Overton.

    —L Otan est le bras armé exclusif d un Etat voyou qui est l USA. L Otan a une stratégie autant militaire que commerciale en faveur des USA qui se comporte en Impérialiste mais en perte de vitesse d où sa violence extrême. Les deux stratégies de l Otan veulent faire du fric pour l USA surtout par la vente de leurs armes. C est bête de le dire car afin de vendre des avions même civils il faudrait certainement des aéroports, non? l un sans l autre ne vaut rien. Alors pour vendre des armes il faudrait inventer des guerres de toute pièce comme la fabrication d Al Qayda de Ben Laden par les USA (Hillary Clinton l avait dit aussi en 1999) puis Al Qayda re-nommée en 2ème temps comme Al Nostra puis ces jours-ci en 3ème temps Ahrar Al Sham. Voire même le soutien de Daech par l Otan/USA en empêchant la Russie, l Iran, la Syrie et l Irak de l éliminer. Le budget militaire des USA est 10 fois plus grand que celui de la « bête noire » la Russie, suivez mon regard!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Laisser un commentaire