Politique, société, Voix

Perles du lac

Même heure et même endroit qu’hier soir, lorsque les couvertures s’étalaient sur le sol et que les pique-niques se déballaient avant la fête…

                                                       

L’odeur n’a pas attiré le grand public, ce jour.

 

                     

 

En réalité, les poubelles et autres containers ne manquaient pas et pourtant…à deux pas d’elles:

 

                     

Ailleurs encore, deux badauds contemplaient sans comprendre. En effet, en ville, aucune ordure ne traînait, des jeunes nettoyaient au fur et à mesure.

La voirie aurait-elle oublié les nomades de ses fêtes?

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire